Peter Skellern

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Peter et Skellern.
Peter Skellern
Naissance
Bury (Lancashire), Angleterre
Décès (à 69 ans)
Activité principale Chanteur, auteur-compositeur-interprète, pianiste, acteur, prêtre
Genre musical Pop, jazz, easy listening
Années actives 1972 - 2017
Site officiel https://twitter.com/PSkellern

Peter Skellern, né le à Bury dans le comté de Lancashire (aujourd'hui Grand Manchester) en Angleterre et mort le [1], est un chanteur, auteur-compositeur, pianiste, acteur britannique, diacre anglican ordonné prêtre en 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière[2][modifier | modifier le code]

Peter Skellern débute ses études à la Derby High School, (Grand Manchester). Il joue dès son jeune âge de l'orgue à l´église St Michael's de Bolton et devient rapidement le maître de chœur. La musique dans la famille Skellern se transmet de générations en générations puisque son propre grand-père jouait du Grand Piano.

Skellern est diplômé de l'École de musique de Guildhall en 1968. Il y étudie le piano et peu après il rejoint le groupe d'harmonie vocale March Hare (devenant ensuite le Harlan County). Cependant, peu de temps après avoir terminé leur premier album de country / pop, le groupe se sépare. C´est ce groupe, bien que sans succès, qui a lancé la carrière musicale de Peter Skellern.

Il devient rapidement célèbre avec son premier et plus grand succès en 1972, une ballade extrêmement mélodique et romantique You're a lady qui est numéro trois dans les charts britanniques et numéro cinquante aux États-Unis. C´est un succès mondial. Il a écrit les paroles en travaillant comme portier d'hôtel à Shaftesbury de Dorset.

En France, cette même année Hugues Aufray reprend la chanson sous le titre Vous ma lady, un disque 45 tours étant aussi réalisé. Brigitte Bardot et Laurent Vergez enregistrent une version duo le 13 novembre 1972 au Studio Barclay, le disque 45 tours sort le 3 janvier 1973[3].

En 1982, il écrit les paroles d'une chanson, One More Kiss, Dear, mise en musique par Vangelis et interprétée par Don Percival, constituant un des morceaux de la bande originale du film Blade Runner, de Ridley Scott. La plus grande partie de cette bande originale ne sortira qu'en 1994, lorsque Vangelis publiera sa propre version de la bande originale du film, celle-ci ayant été remplacée, en 1982, pour la sortie chez les disquaires, par une réinterprétation orchestrale de l'œuvre de Vangelis[4].

Il croise à cette occasion le chemin de Mary Hopkin qui, dans cette bande originale, interprète la Rachel's Song.

Il continue à faire des disques pendant le reste des années 1980, et devient également scénariste et compositeur de comédies musicales. Il a ainsi écrit et réalisé six programmes autobiographiques pour la BBC suivis d'une série de pièces musicales intitulées « Happy Endings ». Il composé la musique de thèmes pour plusieurs émissions de télévision en Angleterre comme « La vie et les temps de Henry Pratt », « Moi et ma fille » et « Chair et sang ».

Skellern jouera aussi au Royal Variety dans les années 80 « Le monde magique des comédies musicales » pour la reine Elizabeth II et la reine Mère.

Peter Skellern a composé des musiques pour des chorales comme Waiting for the Word pour le programme de la BBC « Songs of Praise » programmé le 19 août 2001.

L'expérience Oasis[modifier | modifier le code]

En 1984, Peter Skellern forme un groupe semi-classique appelé Oasis avec le violoncelliste Julian Lloyd Webber, la chanteuse Mary Hopkin, Bill Lovelady et Mitch Dalton aux guitares. Le groupe sort un album éponyme mais ne survit pas longtemps à cause de la santé de la chanteuse. On peut noter que ce disque est sorti dans certains pays sous le nom d'Oasis (Japon) et dans d'autres pays (G-B pour les rééditions) sous le nom des musiciens respectifs (Skellern-Lloyd Webber-Hopkin-Lovelady-Dalton), mais le contenu est identique.

À ne pas confondre avec le groupe Oasis de même nom des frères Liam Gallagher et Noel Gallagher ; il n'y a aucun rapport entre les deux.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Peter était marié à Diana ; ils ont eu deux enfants.

Le 21 octobre 2016, Peter Skellern devenait le Révérend Peter Skellern de l'Église d'Angleterre à la suite d´une autorisation exceptionnelle, étant en phase terminale d'un cancer, une tumeur au cerveau inopérable[5]. Il réalise ainsi un rêve qu'il avait depuis l'âge de 9 ans. Il déclara à l'occasion de cette ordination : « J'étais perdu dans les abîmes et j'ai juste rejoint Dieu »[6]

Il vivait en Cornouailles.

Discographie[modifier | modifier le code]

Simples
  • You're a Lady, 1972 - N° 3 UK, n° 50 US
  • Our Jackie's Getting Married, 1972
  • Hold On To Love, 1975 - N° 14 UK , n° 106 US
  • Love is the Sweetest Thing, 1978 - N° 60 UK[7]
Albums
  • 1972 : You're A Lady
  • 1974 : Not Without A Friend
  • 1975 : Hard Times (Island Records) : 10 morceaux[8]
  • 1979 : Astaire (Mercury) : 10 morceaux[9]
  • 1980 : Captain Beaky and His Band, Volume 2 : 2 morceaux
  • 1982 : A String Of Pearls (Mercury) : 10 morceaux[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Décès de Peter Skellern, auteur du tube "You're a lady" », sur 7sur7.be, 17 février 2017
  2. « Pride Of Manchester's guide to Peter Skellern », sur www.prideofmanchester.com (consulté le 15 décembre 2016)
  3. Source : Discographie complète de Brigitte Bardot accompagnant le coffret anthologie de 3 CD Brigitte Bardot, Initiales B.B., réalisé en 1993 par Phonogram France et Philips.
  4. Source : article « Blade Runner (soundtrack) », sur Wikipédia en anglais. Voir aussi la fiche de l'album, sur Discogs.
  5. Stephen White, « Dying pop star Peter Skellern ordained as priest and deacon in same day », mirror,‎ (lire en ligne)
  6. « Cornwall terminally-ill man fulfills ambition to become a priest », Plymouth Herald,‎ (lire en ligne)
  7. (en)British hit singles & albums., Guinness World Records, (OCLC 64098209, lire en ligne)
  8. Source : fiche de l'album sur Discogs.
  9. Source : fiche de l'album sur Discogs.
  10. Source : fiche de l'album sur Discogs.

Liens externes[modifier | modifier le code]