Pendule inversé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la mécanique image illustrant la physique
Cet article est une ébauche concernant la mécanique et la physique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

En physique, un pendule inversé est un pendule simple. Il présente une position d'équilibre instable s'il est maintenu vertical à 180°, mais cette position est maintenue par un système de contrôle ou par excitation de Kapitza. C'est un problème de physique non-linéaire.

Équation du mouvement[modifier | modifier le code]

La situation est exactement la même que celle décrite pour le pendule simple, en considérant une tige rigide mais de masse négligeable. On définit donc :

On note les dérivées temporelles par un point :

et .

On peut alors établir la période des oscillations :

.

L'énergie cinétique est :

.

L'énergie potentielle de gravité :

.

Si le pendule est laissé libre, on peut écrire la conservation de l'énergie mécanique, . Alors, on obtient :

.

La différence avec le pendule simple est que l'on s'intéresse à la situation θ ≈ π [2π] ; cela correspond à un maximum de l'énergie potentielle, c'est-à-dire à un équilibre instable.

Pendule inversé sur un chariot[modifier | modifier le code]

Un pendule inversé sur un chariot

On peut établir les équations du mouvement à partir de la mécanique lagrangienne : en notant x(t) la position du chariot, l'angle formé entre la tige et la verticale, le système étant soumis à la gravité et à une force F, extérieure et selon l'axe x, le lagrangien est :

avec T l'énergie cinétique et V l'énergie potentielle. On a ainsi :

avec la vitesse du chariot et celle de la masse . On peut exprimer et à partir de x et  :

ce qui s'écrit encore :

Le lagrangien est donné par :

et les équations du mouvement sont donc :


En simplifiant ces équations, on obtient les équations, non-linéaires, du mouvement du pendule :

Voir aussi[modifier | modifier le code]