Pemmo du Frioul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pemmo du Frioul est un duc lombard du Frioul de 701-12 à 737-38 environ (dates incertaines).

Biographie[modifier | modifier le code]

Selon Paul Diacre dans son Historia Langobardorum, Pemmo est le fils d'un certain Villo, originaire de Belluno qui s'était réfugié à Forojuli à la suite d'une émeute qu'il avait organisée mais qui, depuis, y vivait en paix. Pemmo succède comme duc à Corvolus entre 701 et 712 (traditionnellement en 706). Il s'illustre militairement en luttant efficacement contre les populations esclavones, leur causant de lourdes pertes. Il aurait recueilli les fils des hommes tombés lors de ces combats et il les aurait fait élever comme ses propres fils[1].Pemmo est chassé de Cividale, chef-lieu de son duché, par le roi Luitprand, du fait de sa mésentente avec le Patriache Callistus.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Pemmo avait épousé une certaine Ratperga. Toujours selon Paul Diacre, cette dernière, d'« allure paysanne », propose à son époux de la « répudier pour s'unir à une femme qui conviendrait mieux à un seigneur aussi puissant ». Pemmo « homme raisonnable  » refuse et lui déclare que son « comportement modeste et respectueux et sa chasteté lui plaisent plus que la beauté du corps ». Ils ont quatre enfants :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Gianluigi Barni La conquête de l'Italie par les Lombards Albin Michel Paris Le Mémorial des Siècles (1975), p. 370-371.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Gianluigi Barni, La conquête de l'Italie par les Lombards VIe siècle les événements. Le Mémorial des Siècles Éditions Albin Michel Paris (1975) (ISBN 2226000712)
  • Paul Diacre, Histoire des Lombards, v. 784/799