Anselme de Frioul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anselme de Frioul
Abbazia di nonantola, portale di seguaci wiligelmo, stipite sx, formella 04 anselmo, fatto monaco, fonda nonantola.JPG
Anselme, fait moine, fonde l'abbaye de Nonantola (sculpture de Wiligelmo sur le portail de l'abbaye de Nonantola, XIIe siècle).
Fonctions
Abbé
Duc du Frioul (d)
Titre de noblesse
Duc
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Autres informations
Ordre religieux
Étape de canonisation

Anselme de Frioul (en latin Anselmus [dux] Forojuliensis, en italien Anselmo (duca) del Friuli), connu également sous les noms de saint Anselme (sanctus Anselmus) et de saint Anselme de Nonantule (né vers 720 — mort en 803), est un duc lombard de Frioul de 749 à 751, fondateur de l'abbaye de Nonantola dont il devient l'abbé. Il est considéré comme saint par l'Église latine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Appartenant à la noblesse lombarde, Anselme est le frère de Giseltrude, femme du roi des Lombards Aistolf, et serait le descendant du duc Wechtari. Vers 751, souhaitant abandonner la vie politique pour entrer en religion, il quitte son duché et devient moine dans un monastère de Fanano, situé dans la région de Modène. Peu après, Anselme fonde près de Fanano une abbaye dont il est le premier abbé en 752.

Lors d'un voyage à Rome (où il avait accompagné son beau-frère Aistolf), le pape Étienne II le revêt de l'habit monastique et lui donne le bâton pastoral. Anselme peut également emporter le corps de saint Sylvestre et obtient du pape le privilège d'appeler Nonantola le « monastère de Saint-Sylvestre ».

S'étant attiré la colère du roi Didier, Anselme est chassé de Nonantola par le souverain lombard et trouve refuge au Mont-Cassin jusqu'en 774.

Anselme, qui eut sous sa conduite jusqu'à 1 144 moines, gouverna l'abbaye de Nonantola durant plus de cinquante ans et mourut à un âge avancé en 803. Saint Anselme est fêté le 3 mars.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources primaires[modifier | modifier le code]

  • Catalogus abbatum nonantulorum

Liens externes[modifier | modifier le code]