Paulo Cesar Silva

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paulo Cesar Silva
Paulo Cesar Silva
Paulo Cesar Silva
Fiche d’identité
Nom complet Paulo Cesar Silva
Surnom Giant Silva
Nationalité Brésil
Date de naissance (54 ans)
Lieu de naissance Sao Paulo
Taille 7 2 (2,18 m)[1]
Poids 385 lb (175 kg)[1]
Catégorie super-lourds
Palmarès en MMA
Combats 8
Victoires 2
Défaites 6
Paulo César da Silva
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau du Brésil Brésil
Naissance (56 ans)
Taille 2,16 m (7 1)
Poids 106 kg (233 lb)
Situation en club
Poste Pivot
Carrière professionnelle *
Saison Club
Campo de Rio Claro
Esperia
Sélection en équipe nationale **
1988-1989 Drapeau : Brésil Brésil

* Points marqués dans chaque club dans le cadre des compétitions nationales et continentales.
** Points marqués pour l’équipe nationale en match officiel.

Paulo César da Silva, également connu sous le nom de Paulão, (né le 21 juillet 1963 à Sao Paulo), est un joueur de basket-ball, un catcheur (lutteur professionnel) et un pratiquant d'arts martiaux mixtes brésilien.

D'abord joueur de basketball au poste de pivot, il fait partie de l'équipe du Brésil aux Jeux olympiques de 1988.

Il devient catcheur à partir de 1997 d'abord à la World Wrestling Federation, au Consejo Mundial de Lucha Libre puis au Japon à la New Japan Pro Wrestling et à la Hustle.

Parallèlement à sa carrière de catcheur, il se lance aussi dans les arts martiaux mixtes au sein de la Pride Fighting Championships. Il n'y remporte qu'un seul de sept combats dans cette fédération et obtient une dernière victoire dans ce sport à la K-1.

Carrière de joueur de basket-ball[modifier | modifier le code]

À l'origine joueur de basket-ball, il fait partie de l'équipe nationale brésilienne aux Jeux olympiques de 1988. Du fait de sa taille, il joue au poste de pivot remplaçant et marque six points et prend six rebonds en quatre matchs.

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

En 1997, Silva signe un contrat avec la World Wrestling Federation et part s'entraîner au auprès de Dory Funk, Jr. et Tom Prichard[2],[3].

Il apparaît à la WWF durant l'été 1998 comme un des membres du clan The Oddities managé par Luna Vachon composé de Golga et Kurrgan[2]. Le 30 août au cours de SummerSlam, ils remportent un match par équipe à handicap face à Kai en Tai (Dick Togo (en), Mens Teioh, Sho Funaki et Taka Michinoku)[4]. La WWF met fin à son contrat début 1999 après avoir engagé The Giant, un autre géant[2].

Il part alors au Mexique lutter au Consejo Mundial de Lucha Libre[5].

Dans les années 2000, il part au Japon où il continue sa carrière de catcheur à la New Japan Pro Wrestling puis à la Hustle.

Carrière en arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Silva s'entraîne auprès de Ricardo et Ralek Gracie qui lui enseignent les bases du jiu-jitsu brésilien[6]. Il commence sa carrière en arts martiaux mixtes à la Pride Fighting Championships le 31 décembre 2003 où il perd par soumission après un étranglement arrière face à Heath Herring[6].

Pour son second combat il se retrouve face à l'ancien sumo Henry Miller (en) le 25 avril 2004 pour le premier tour du tournoi Heavyweight Grand Prix[6]. Il parvient à soumettre en effectuant une kimura après une minute de combat[7]. Naoya Ogawa l'élimine au tour suivant le 20 juin par K.O. technique après plus de trois minutes[8]. Sa crédibilité en tant que combattant diminue après sa défaite face au catcheur Takashi Sugiura, ce dernier le provoque après leur affrontement le 19 juillet[6],[9].

Son dernier combat dans ce sport a lieu le 31 décembre 2006 au sein de la K-1 où il sort vainqueur de son match par soumission face à Akebono Tarō[10].

Tableau récapitulatif
8 combats 2 victoires 6 défaites
Par KO 0 4
Par soumission 2 2
Sur décision 0 0
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Victoire 2-6 Drapeau du Japon Akebono Tarō Soumission (Kimura) K-1 - Premium 2006 Dynamite!! 2006-12-3131 décembre 2006 1 1:02 Osaka, Japon
Défaite 1-6 Drapeau du Japon Ikuhisa Minowa KO technique (coups de genou) Pride - Bushido 10 2006-04-022 avril 2006 1 2:23 Tokyo, Japon
Défaite 1-5 Drapeau de la Grande-Bretagne James Thompson KO technique (coups de poing) Pride FC - Shockwave 2005 2005-12-3131 décembre 2005 1 1:28 Saitama, Japon
Défaite 1-4 Drapeau de la Corée du Sud Mu Bae Choi Soumission (Arm Triangle Choke) Pride - Shockwave 2004 2004-12-3131 décembre 2004 1 5:47 Saitama, Japon
Défaite 1-3 Drapeau du Japon Takashi Sugiura KO technique (coups de poing) Pride - Bushido 4 2004-07-1919 juillet 2004 1 2:35 Aichi, Japon
Défaite 1-2 Drapeau du Japon Naoya Ogawa KO technique (coups de poing) Pride FC - Critical Countdown 2004 2004-06-2020 juin 2004 1 3:29 Saitama, Japon
Victoire 1-1 Drapeau des États-Unis Henry Miller (en) Soumission (Kimura) Pride FC - Total Elimination 2004 2004-04-2525 avril 2004 1 1:04 Saitama, Japon
Défaite 0-1 Drapeau des États-Unis Heath Herring Soumission (étranglement arrière) Pride FC - Shockwave 2003 2003-12-3131 décembre 2003 3 0:35 Saitama, Japon Débuts en arts martiaux mixtes

Palmarès[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Paulo Cesar Silva sur Sherdog
  2. a, b et c (es) Ernesto Ocampo, « Recordando a Giant Silva, el gigante más desaprovechado de WWE », sur Superluchas, (consulté le 12 janvier 2017).
  3. (en) « Giant Silva », sur Cagematch (consulté le 12 janvier 2017).
  4. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Summerslam 1998 », sur 411mania, (consulté le 13 janvier 2017).
  5. (en) « Matchs de Giant Silva au Consejo Mundial de Lucha Libre », sur Cagematch (consulté le 28 mars 2017).
  6. a, b, c et d (en) Jake Hughes, « A Matter of Pride: Giant Silva », sur fightland.vice.com, (consulté le 12 janvier 2017).
  7. (ja) « 【PRIDE】ミルコ、まさかのKO負け », sur gbring.com,‎ (consulté le 14 janvier 2017).
  8. (ja) « 【PRIDE】ノゲイラ、ヒョードル、ハリトーノフ、小川が8月決勝へ! », sur gbring.com,‎ (consulté le 14 janvier 2017).
  9. (en) Newman, « MMA Review: #59 Pride - Bushido 4 », sur The Oratory, (consulté le 22 janvier 2017).
  10. (ja) « (レポ&写真) [Dynamite!!] 12.31 大阪:桜庭戦は無効試合に。須藤引退 », sur boutreview.com,‎ (consulté le 5 avril 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]