Paulin Limayrac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paulin Limayrac
Fonction
Rédacteur en chef
La Patrie
à partir de
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 52 ans)
CahorsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Paulin Limayrac, né le Caussade et mort le à Cahors, est un journaliste et patron de presse français du Second Empire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paulin Limayrac débute à Montauban des études achevées à Paris, au collège Henri IV puis se lança dans le mouvement littéraire de l'époque, dans une petite revue philosophique et littéraire qui faisait grand bruit, du haut de la rue Saint-Jacques, L'Essor, qui s'arrêta, après un an d'une existence difficile[1].

Ses véritables débuts littéraires eurent lieu en 1840, dans la Revue des deux Mondes, et il collabora plus tard à la Revue de Paris, publiant une série d'articles sous le titre de Simples Essais d'histoire littéraire. Il passa ensuite à la rédaction littéraire de La Presse d'Émile de Girardin, puis rédacteur du journal Le Constitutionnel. Il sera ensuite rédacteur en chef du quotidien La Patrie, à partir de 1858, où il soutint avec beaucoup de verve et d'esprit la polémique avec les journaux de toute nuance, surtout les feuilles religieuses.

En journaliste expérimenté, il évite les longs articles qui fatiguent le lecteur, mais « dans le moindre entrefilet, on remarque sa forme brillante et surtout la recherche du trait final[1]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Félix Ribeyre, Jules Brisson et Firmin Maillard, Les Grands Journaux de France, Paris, Jouaust père et fils, , 500 p. (lire en ligne), p. 73.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :