Paul Tornow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Tornow
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
MetzVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Œuvres réputées

Paul-Otto-Karl Tornow (, Zielenzig - , Metz) est un architecte allemand. Volontiers historiciste, il représente bien l'architecture wilhelmienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paul Otto Karl Tornow naît le à Zielenzig dans le Royaume de Prusse, aujourd'hui Sulęcin en Pologne. Il fait des études d'architecture. En 1874, Tornow est nommé architecte du Diocèse de Metz, alors ville allemande du Reichsland Elsaß-Lothringen depuis le Traité de Francfort de 1871. Il est ainsi responsable des travaux d'entretien et de restauration de la cathédrale de Metz, édifice sur lequel il travaille avec passion durant plus de trente ans. Il suit notamment les travaux de consolidation des voûtes de 1874 à 1887, la restauration des piles et des arcs-boutants de la nef et du chevet, ainsi que la construction du nouveau portail néogothique sur la façade occidentale, de 1898 à 1902.

Nommé Restaurator der geschichtlichen Denkmäler in Lothringen en 1892, Tornow devient le premier « conservateur des monuments historiques[1] » du Bezirk Lothringen, le district allemand de Lorraine. Il assure ses fonctions jusqu'en 1906. Ses successeurs au poste de conservateur seront Georg Wolfram de 1906 à 1909, puis Wilhelm Schmitz de 1909 à 1919.

Devenu indésirable dans une ville redevenue française en 1919, Paul Tornow s'éteint le à Metz, la veille de son départ en Allemagne[2]. Il est inhumé à Scy-Chazelles, en Moselle.

Une rue proche de la cathédrale de Metz lui rend aujourd'hui hommage.

Réalisations[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Denkschrift betreffend den Ausbau der Hauptfront des Domes zu Metz. Mit 8 Tafeln Abbildungen (Metz, 1891)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (de) Ulrich Thieme et Felix Becker : Allgemeines Lexikon der Bildenden Künstler von der Antike bis zur Gegenwart. Band 33, 1939.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bulletin officiel du Ministère de la Culture de la communication, septembre-octobre 2006, p. 54
  2. Pierre Brasme, Moselle 1918 - Le retour à la France p. 161. Éditions Pierron, 2008 (ISBN 2-7085-0347-2)

Lien externe[modifier | modifier le code]