Paul Stamets

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Stamets
Paul Stamets with Agarikon.jpg

Paul Stamets portant un Fomitopsis officinalis.

Informations générales
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (60 ans)
Nationalité
Activités
botaniste, mycologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web
Œuvres réputées
Mycelium Running (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Paul Stamets (né le ) est un mycologue et un écrivain américain, défenseur de la bioremédiation[1].

Recherches et soutien[modifier | modifier le code]

Paul Stamets fait partie du comité de rédaction du journal The International Journal of Medicinal Mushrooms, et est conseiller pour le programme sur la médecine intégrée à l’École médicale de l'Université d'Arizona à Tucson, Arizona. Il recherche activement les propriétés médicinales des champignons[2] et est engagé dans deux projets de recherches cliniques financés par les National Institutes of Health (Instituts Nationaux de la Santé) sur les traitements contre le cancer et le VIH utilisant les champignons comme thérapie associée. Ayant déposé de nombreux brevets sur les propriétés antivirales, pesticides et remédiatives du mycélium des champignons, il est décrit comme un pionnier et un visionnaire dans son domaine[3]. Fervent défenseur de la préservation de la biodiversité, il soutient la recherche sur les champignons dans le cadre de la restauration écologique.

Auteur de nombreux livres et articles sur l’identification et la culture des champignons, Stamets a découvert 4 nouvelles espèces de champignons. Il préconise la permaculture et considère la fungiculture comme un élément de valeur, sous exploité de la permaculture. Il est aussi un chercheur majeur sur l’utilisation des champignons dans la bioremédiation, processus qu’il nomme mycoremédiation (parfois traduit par fongoremédiation). Il inclut dans ces techniques environnementales la mycofiltration.

Paul Stamets fut le lauréat du « Bioneers Award » du Collective Heritage Institute en 1998[4], ainsi que du « Founder of a New Northwest Award » de la Pacific Rim Association of Resource Conservation and Development Councils en 1999. Il fut aussi nommé l’un des « 50 Visionaries Who Are Changing Your World » (« 50 visionnaires qui changent votre monde ») dans le numéro de novembre décembre 2008 du Utne Reader. Ses travaux sont présentés dans un documentaire intitulé The 11th Hour (La Onzième heure)[5].

Stamets est l’abréviation botanique standard de Paul Stamets.

Consulter la liste des abréviations d'auteur ou la liste des plantes assignées à cet auteur par l'IPNI

Famille[modifier | modifier le code]

Il a une entreprise familiale. Paul Stamets a deux enfants Azureus et LaDena Stamets et est marié à Carolyne « Dusty » Wu Yao. Paul Stamets est un athlète accompli en arts martiaux, ceinture noire de Taekwondo (1979) et de Hwa Rang Do (1994). Il écrit aussi de la poésie japonaise.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Entretien avec Paul Stamets, KEXP, Mind Over Matters.
  2. (en) « Smallpox Defense May Be Found in Mushrooms », NPR.
  3. (en) « How mushrooms will save the world », Salon.com Technology, 25 novembre 2002.
  4. (en) LinkTV.org Bioneers 06.
  5. (en) « Ideas and Experts: Paul Stamets », 11thhouraction.com.

Liens externes[modifier | modifier le code]