Paul Poulet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paul Poulet
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Paul Poulet est un mathématicien belge né en 1887 et mort en 1946[réf. nécessaire].

Vie[modifier | modifier le code]

Il édita ses travaux à Bruxelles, éditions Stevens : « Parfaits, amiables et extensions » (1918) ainsi que « La chasse aux nombres » (1929)[1] qu'il dit avoir écrit à Lambres, village français du Pas-de-Calais. En 1947, dans un article sur les nombres de Mersenne, le mathématicien américain D. H. Lehmer fait allusion à la publication de deux factorisations dues à Poulet en 1946, année de sa mort.

Poulet exhibera de "grands" nombres parfaits ou amiables, ce qui représente une somme de travail considérable eu égard, à l'époque, à l'absence de calculatrices et d'ordinateurs.

Contributions[modifier | modifier le code]

« SUR LES NOMBRES MULTIPARFAITS : Calcul de 43 multiparfaits nouveaux dont deux octo-parfaits qui sont, à ma connaissance les premiers signalés. Ces deux nombres contiennent 2 à la puissance 62 et ont respectivement 42 et 43 facteurs premiers distincts. »

Conférences : compte-rendu de la 49e session, Grenoble 1925 / Association française pour l'avancement des sciences [2].


  • En 1926, à la 50e conférence, cette fois à Lyon il propose une « TABLE DES NOMBRES COMPOSES INFÉRIEURS A 50.000.000 RÉPONDANT AU THÉORÈME DE FERMAT POUR LE MODULE 2. »

Conférences : compte-rendu de la 50e session, Lyon 1926 / Association française pour l'avancement des sciences[3]

C'est la raison pour laquelle ces nombres sont nommés nombres de Poulet.

Notes et références[modifier | modifier le code]