Paul Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paul Michel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 71 ans)
La PlataVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Titre aux échecs

Paul ou Pablo Michel est un joueur d'échecs allemand puis argentin né le 27 décembre 1905 à Alzenau et mort le 14 septembre 1977 à La Plata. Vainqueur de l'olympiade d'échecs de 1939 avec l'Allemagne, il reçut le titre de maître international en 1956.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Paul Michel fut deuxième ex æquo du championnat d'échecs d'Allemagne en 1935 et 1938[1].

Il représenta l'Allemagne nazie lors de l'olympiade d'échecs non officielle de 1936 comme deuxième remplaçant. L'Allemagne finit troisième (médaille de bronze par équipe) et Paul Michel remporta la médaille d'argent comme deuxième échiquier de réserve[2],

Lors de l'olympiade d'échecs de 1939 à Buenos Aires en Argentine, l'Allemagne, avec Paul Michel au deuxième échiquier, remporta la médaille d'or par équipe et Paul Michel finit cinquième au deuxième échiquier avec 8,5 points sur 14 (+3 =11)[3]. L'olympiade était disputée lorsque la Seconde Guerre mondiale éclata en Europe en septembre 1939. À la fin de l'olympiade, Paul Michel décida de rester en Argentine où il disputa de nombreux tournois de 1940 à 1950 et occasionnellement des tournois en Autriche. Il fut troisième du Tournoi de Mar del Plata en 1943, 1944 et 1946[1], troisième ex æquo du tournoi de Buenos Aires (La Plata) en 1948 et vainqueur du tournoi de Rosario en 1949, devant Moshe Czerniak et Arturo Pomar[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Edward Brace, An illustrated dictionnary of chess, Hamlyn, 1977, p. 187.
  2. Résultat de Paul Michel à l'olympiade non officielle de Munich sur olimpbase.org.
  3. Résultats de Paul Michel à l'olympiade de 1939 sur olimpbase.org.
  4. (en) Harry Golombek, The Penguin Encyclopedia of Chess, Penguin Books, coll. « Penguin Handbooks », , 582 p. (ISBN 0149464622), p. 286

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.* Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1600 p. (ISBN 2221059131), p. 807