Patrick Rödel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roedel.
Patrick Rödel
Defaut 2.svg
Biographie
Domicile
Formation
École normale supérieure (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Universitaire, écrivainVoir et modifier les données sur Wikidata

Patrick Rödel est un universitaire et écrivain français demeurant à Bordeaux.

Présentation[modifier | modifier le code]

Normalien (entré à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm en 1963) et agrégé de philosophie, il a notamment été titulaire de la chaire de philosophie en hypokhâgne et en khâgne au lycée Michel-Montaigne de Bordeaux. Il a publié plusieurs ouvrages de littérature, ainsi qu'une biographie imaginaire de Spinoza, dont le plagiat a valu à Alain Minc une condamnation par le Tribunal de grande instance de Paris[1],[2].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les petits papier d'Henri Guillemin, éditions Utovie, 2015
  • Hommage à Florentino Esteban dit Paco et autres nouvelles, éditions Confluences, 2015
  • Le Livre du cèpe, éditions Confluences, 2005.
  • Le Coiffeur du Splendid Hôtel, éditions Confluences, 2003.
  • Marguerite et Salomé, éditions Confluences, 2001.
  • Pour solde de tout compte, éditions du Passant, 2000.
  • Spinoza ou le masque de la sagesse, éditions Climats, 1997.
  • Le Lycée Montaigne, avec Michel Pétuaud-Létang, éditions Confluences, 1996.
  • L’Été d’Elsa, éditions du Tournefeuille, 1996.
  • La Maison blanche de la rue Dubarry, éditions du Tournefeuille, 1995.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le PPA frappé au cœur », PLPL, février 2002
  2. Emmanuel Lemieux, « Dévastatrices, les rumeurs de plagiat », L'Express,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]