Patrick Rödel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Patrick Rödel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités

Patrick Rödel, né en 1941 à Bordeaux[1],[2], est un philosophe français.

Présentation[modifier | modifier le code]

Normalien (entré à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm en 1963) et agrégé de philosophie, il a notamment été titulaire de la chaire de philosophie en hypokhâgne et en khâgne au lycée Michel-Montaigne de Bordeaux. Il a publié plusieurs ouvrages de littérature, ainsi qu'une biographie imaginaire de Spinoza, dont le plagiat a valu à Alain Minc une condamnation par le Tribunal de grande instance de Paris[3],[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Les petits papiers d'Henri Guillemin, éditions Utovie, 2015
  • Hommage à Florentino Esteban dit Paco et autres nouvelles, éditions Confluences, 2015
  • Le Livre du cèpe, éditions Confluences, 2005.
  • Le Coiffeur du Splendid Hôtel, éditions Confluences, 2003.
  • Marguerite et Salomé, éditions Confluences, 2001.
  • Pour solde de tout compte, éditions du Passant, 2000.
  • Spinoza ou le masque de la sagesse, éditions Climats, 1997.
  • Le Lycée Montaigne, avec Michel Pétuaud-Létang, éditions Confluences, 1996.
  • L’Été d’Elsa, éditions du Tournefeuille, 1996.
  • La Maison blanche de la rue Dubarry, éditions du Tournefeuille, 1995.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Patrick Rödel », sur Editions Le Pommier, (consulté le 22 novembre 2019)
  2. (notice BnF no FRBNF13022932)
  3. « Le PPA frappé au cœur », PLPL, février 2002
  4. Emmanuel Lemieux, « Dévastatrices, les rumeurs de plagiat », L'Express,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]