Pascal Michon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Pascal Michon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Pascal Michon est un philosophe et un historien français né en 1959. Ancien élève de l'École normale supérieure de Saint-Cloud, il est agrégé, docteur en histoire et habilité à diriger des recherches en philosophie.

Il a enseigné dans différentes universités étrangères et au Collège International de Philosophie. Il est actuellement professeur en Lettres Supérieures au lycée Claude-Monet à Paris. Il est également le créateur et l'animateur du site internet et de la maison d'édition RHUTHMOS, consacrés l'un et l'autre aux études rythmiques.

Ses travaux s'organisent autour de quatre axes principaux : 1. L'histoire du sujet et de l'individu en Occident ; 2. Les formes d'individuation et de pouvoir à l'ère du capitalisme mondialisé ; 3. La généalogie du concept de rythme dans les sciences de l'homme et de la société, en philosophie et en poétique ; 4. La théorie du langage et la théorie littéraire.

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Elements of Rhythmology. II. From the Renaissance to the 19th Century, Paris, Rhuthmos, 2018, coll. « Rythmologies », 382 p.
  • Elements of Rhythmology. I. Antiquity, Paris, Rhuthmos, 2018, coll. « Rythmologies », 422 p.
  • Rythmologie baroque. Spinoza, Leibniz, Diderot, Paris, Rhuthmos, 2015, coll. « Rythmologies », 501 p.
  • Sujet et individu en Occident. Dumont, Elias, Meyerson, Vernant, Paris, Rhuthmos, 2013, coll. « En ligne », 326 p. Accessible ici
  • Marcel Mauss retrouvé. Origines de l'anthropologie du rythme, Paris, Rhuthmos, 1re éd. 2010, 2de éd. 2015, coll. « Rythmologies », 130 p.
  • Fragments d’inconnu. Pour une histoire du sujet, Paris, Le Cerf, 2010, coll. « Passages » dirigée par J. Benoist, 251 p.
  • Les Rythmes du politique. Démocratie et capitalisme mondialisé, Paris, Rhuthmos, 1re éd. 2007, 2de éd. 2015, coll. « Rythmanalyses », 316 p.
  • Rythme, pouvoir, mondialisation, Paris, Rhuthmos, 1re éd. 2005, 2de éd. 2016, coll. « Rythmologies », 492 p.
  • Poétique d’une anti-anthropologie. L’herméneutique de Gadamer, Paris, Vrin, 2000, coll. « Problèmes et controverses » dirigée par J.-F. Courtine, 256 p.
  • Éléments d’une histoire du sujet, Paris, Kimé, 1999, coll. « Philosophie-épistémologie », 208 p.

Collectifs[modifier | modifier le code]

  • Surveiller et Punir de Michel Foucault. Regards critiques 1975-1979 (en collaboration avec P. Artières, J.-F. Bert, P. Lascoumes, L. Paltrinieri, J. Revel, J.-C. Zancarini) Caen, Presses universitaires de Caen, 2011, 382 p.
  • Les Mots et les Choses de Michel Foucault. Regards critiques 1966-1968 (en collaboration avec P. Artières, J.-F. Bert, P. Chevallier, M. Potte-Bonneville, J. Revel, J.-C. Zancarini), Caen, Presses universitaires de Caen, 2009, 381 p.
  • Archives de l’infamie, (Collectif Maurice Florence – en collaboration avec P. Artières, J.-F. Bert, M. Potte-Bonneville, J. Revel), Paris, Les Prairies ordinaires, 2009, 156 p.
  • Zones urbaines partagées, (en collaboration avec M. Lussaut, T. Sauvadet, E. During, B. LaBelle, Y.-A. Bois), Saint-Denis, Synesthésie, 2008, 94 p.
  • Les contradictions du travail à l'ère du global, (en collaboration avec J.-C. Aguerre, B. Ogilvie, P.-M. Menger), Saint-Denis, Synesthésie, 2008, 92 p.
  • Foucault dans tous ses éclats, (en collaboration avec A. Brossat, F. Carnevale, Ph. Hauser), Paris, L’Harmattan, 2005, 234 p.
  • Henri Meschonnic, la pensée et le poème, (en collaboration avec G. Dessons et S. Martin), Paris, In Press, 2005, 276 p.
  • Avec Henri Meschonnic. Les Gestes dans la voix, (dir.) La Rochelle, Rumeur des Âges, 2003, 149 p.

Traductions[modifier | modifier le code]

  • G. Sergi, L’Idée de Moyen Âge, Paris, Flammarion, coll. Champs, 2000, 112 p., (en collaboration avec C. Paul).
  • R. Bodei, La Philosophie au XXe siècle, Paris, Flammarion, coll. Champs, 1999, 264 p., (en collaboration avec C. Paul).

Liens externes[modifier | modifier le code]