Parasite Eve (jeu vidéo)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article est incomplet dans son développement ou dans l’expression des concepts et des idées. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Son contenu est donc à considérer avec précaution. Améliorez l’article ou discutez-en.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parasite Eve.
Parasite Eve
Image illustrative de l'article Parasite Eve (jeu vidéo)

Éditeur Square Co.
Développeur Square Co.

Date de sortie
  • Japon 29 mars 1998
  • États-Unis 8 septembre 1998
Genre Rôle
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation
Média CD-ROM
Contrôle DualShock

Évaluation ESRB : M ?

Parasite Eve est un jeu vidéo d'action-aventure horrifique, mais n'étant cependant pas considéré comme un survival-horror. Le jeu a été développé et édité par Square Co. en 1998 sur PlayStation. Il est uniquement sorti au Japon et en Amérique du Nord.

Un second épisode a vu le jour en 1999 : Parasite Eve II, sorti, lui, en Europe cette fois-ci. De plus, les aventures d'Aya Brea se poursuivent dans The 3rd Birthday, qui s'éloigne en revanche du monde de Parasite Eve et n'est donc pas considéré comme faisant partie de la série, mais plutôt comme un spin-off. La série est basée sur le roman éponyme de l'écrivain japonais Hideaki Sena et se constitue comme une suite dudit roman. Une adaptation cinématographique a vu le jour en 1997.

Synopsis[modifier | modifier le code]

L'histoire se déroule à Manhattan, autour de l'inspectrice de police du NYPD Aya Brea, et d'une chanteuse d'opéra Melissa Pearce, qui s'est transformée en un monstre. La représentation des mitochondries au sein du jeu est plus artistique que réaliste.[pas clair]

La base du scénario tourne autour des mitochondries mutantes présentes dans le corps de Pearce, qui ont atteint un niveau de développement suffisant pour modifier ses cellules, ce qui entraîne chez elle une perte totale du contrôle de son corps et de son esprit. Elle mute alors et possède des attributs non-humains, comme la possibilité de voler. Elle n'est dès cet instant plus Pearce mais Eve (en référence[En quoi ?] à la mitochondrie Ève). Les mitochondries mutantes s'échappent de son corps afin de contaminer des centaines d'autres êtres[1], humains et animaux, qui sèment alors la terreur.

Une des caractéristiques de ces mitochondries mutantes réside dans le fait qu'elles peuvent produire d'énormes quantités d'énergie, jusqu'à provoquer des combustions humaines spontanées. Pour des raisons révélées plus tard dans le jeu, Aya est immunisée contre les pouvoirs de Eve[1], elle essaye donc par tous les moyens de combattre cette dernière.

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Lorsqu'on joue pour la seconde fois, il y a une quête annexe qui se déroule dans le Chrysler Building, dans laquelle Aya doit combattre sa sœur Maya, aussi infectée par les mitochondries mutantes et qui est l'ultime boss.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

  1. a et b Marcus (ill. Guillaume Lapeyre, photogr. Raoul Dobremel, mise en couleurs Julien Nido), Nos Jeux vidéo 90-2000 : De la raquette de Pong au racket dans GTA, l'irrésistible ascension des jeux vidéo, Hors Collection, coll. « Nostalgie / Nostalgie illustré », , 1e éd. (1re éd. 2014), 142 p., 260 × 260 mm, broché (ISBN 978-2-258-11049-6, notice BnF no FRBNF44203686, présentation en ligne), partie 1, « La PlayStation, le retour du jeu cool ! », p. 12