Papyrus de Derveni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Papyrus de Derveni
Fragments du papyrus de Derveni
Fragments du papyrus de Derveni
Type Manuscrit
Dimensions 266 fragments
Matériau Papyrus
Période Incertaine
Culture Royaume de Macédoine
Date de découverte 1962
Lieu de découverte Tombe à ciste A de la nécropole de Derveni
Conservation Musée archéologique de Thessalonique
Signe particulier Le plus ancien manuscrit retrouvé en Europe

Le papyrus de Derveni est un document mis au jour en 1962 dans une tombe aristocratique de la nécropole de Derveni (Macédoine), dans le nord de la Grèce. Il s'agit de fragments d'un rouleau de papyrus, partiellement carbonisé, qu'on peut dater du milieu du IVe siècle av. J.-C., bien que d'autres hypothèses suggèrent -300, ce qui en fait le plus ancien manuscrit retrouvé en Europe. Le texte conservé cite et commente un poème orphique (plus précisément une théogonie) en hexamètres. On a affaire aux vestiges d'un traité qui a dû être composé vers 420 av. J.-C., peut-être dans l'entourage du philosophe Anaxagore.

Richard Janko (en) a proposé d'en attribuer la paternité au penseur et poète Diagoras de Mélos, qui encourut à Athènes la même accusation d'impiété et d'athéisme qu'Anaxagore[1]. Lebedev, se fondant sur une douzaine de citations, retrouvées verbatim, semble avoir établi que Prodicos de Céos serait l' auteur du commentaire[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fernando Baez, Histoire Universelle de la Destruction des Livres, Venezuela, Fayard, , chapitre 3 : La Grèce
  2. Lebedev A., « The Authorship of the Derveni Papyrus, a Sophistic Treatise on the Origin of Religion and Language: A Case for Prodicus of Ceos », in Presocratics and Papyrological Tradition. A Philosophical Reappraisal of the Sources. Proceedings of the International Workshop, Trier (22–24 Sept. 2016), éd. C. Vassallo, Berlin/Boston, Walter de Gruyter, 2019, p. 491-604.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Éditions du texte[modifier | modifier le code]

  • The Derveni papyrus, ed. with introduction and commentary by Theokritos Kouremenos, George M. Parássoglou, Kyriakos Tsantsanoglou (coll. « Studi e testi per il 'Corpus dei papiri filosofici greci e latini' », 13), Firenze, Leo S. Olschki, 2006. (ISBN 88-222-5567-4)
  • Le papyrus de Derveni, texte présenté, trad. et annoté par Fabienne Jourdan (coll. « Vérité des mythes. Sources », 13), Paris, Les Belles Lettres, 2003, XXXII-166 p. (ISBN 2-251-32434-8)
Éditions en ligne

Études[modifier | modifier le code]

  • Studies on the Derveni papyrus, ed. by André Laks and Glenn W. Most, Oxford, Clarendon Press, 1997, réimpr. 2001, VIII-203 p. (ISBN 0-19-815032-6)
  • Richard Janko, « The Derveni Papyrus (Diagoras of Melos, Apopyrgizontes Logoi ?): a New Translation », Classical Philology, 96 (1), 2001, p. 1–32.
  • Gábor Betegh, The Derveni Papyrus: Cosmology, Theology and Interpretation, Cambridge University Press, 2004, 456 p. (ISBN 9780521047395)
  • Paul Goukowsky, « Sur le papyrus de Derveni » [traduction et commentaire], in Études de philologie et d'histoire ancienne, t. I : Macedonica varia, p. 171-226, Nancy, ADRA, 2009.
  • A. Lebedev, « The Authorship of the Derveni Papyrus, a Sophistic Treatise on the Origin of Religion and Language: A Case for Prodicus of Ceos », in Presocratics and Papyrological Tradition. A Philosophical Reappraisal of the Sources. Proceedings of the International Workshop, Trier (22–24 Sept. 2016), éd. C. Vassallo, Berlin/Boston, Walter de Gruyter, 2019, p. 491-604.