Panzaleo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une langue image illustrant l’Équateur
Cet article est une ébauche concernant une langue et l’Équateur.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Panzaleo
Pays Équateur
Région Andes
Classification par famille

Le panzaleo est une langue amérindienne isolée parlée en Équateur, à l'époque de la colonisation espagnole.

Extension géographique[modifier | modifier le code]

Le panzaleo était parlé de Quito à Mocha, dans les provinces de Cotopaxi, Tungurahua et dans le Sud de la province de Pichincha[1].

Histoire de la langue[modifier | modifier le code]

La langue est éteinte depuis longtemps. Les Panzaleos ont peut-être été les premiers Indiens des hautes terres écuadoriennes à être quechuanisés[1].

L'étude de la toponymie locale permet d'identifier des terminaisons régulières dans les noms de lieux, tels que -lagua, -ragua, comme dans Tunguragua, ou -leo, -aló, -haló [1].

Classification[modifier | modifier le code]

Le panzaleo est considéré comme un isolat linguistique, ou plus exactement comme une langue non classée[2]. Loukotka (1968) en fait une langue apparentée au páez. Une hypothèse, qui ne reposant que sur des éléments fragiles, est peu crédible pour Adelaar[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Adelaar, 2004, p. 394.
  2. Adelaar, 2004, p. 619.
  3. Adelaar, 2004, p. 395.

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Adelaar, Willem F. H. ; et Muysken, Pieter C. ; The Languages of the Andes, Cambridge Language Surveys, Cambridge, Cambridge University Press, 2004 (Édition revue, 2007) (ISBN 978-0-521-36831-5)

Voir aussi[modifier | modifier le code]