Panthère de Chine du Nord

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Panthera pardus japonensis

La panthère de Chine du Nord (Panthera pardus japonensis), est une des sous-espèces du léopard vivant dans le nord de la Chine. Ce léopard est tellement rare qu'il n'a presque jamais été vu dans la nature. Il vit dans les forêts et les prairies de montagne. Comme tous les léopards, il se nourrit principalement de rongeurs, de cerfs, de chèvres sauvages et de cochons sauvages

Panthère de Chine du Nord en train de manger.

Afin d'assurer la pérennité de la population captive, le Léopard de Chine du Nord est l'objet d'un programme d'élevage européen en captivité (EEP) coordonné par le Tierpark Hagenbeck[1].

Descriptions[modifier | modifier le code]

La panthère de Chine du Nord a une durée de vie pouvant aller jusqu'à 27 ans. La panthère mâle mesure environ 1.75m de long (avec sa queue qui mesure environ 1m), 70cm au garrot et pèse environ 70kg maximum. La femelle quant à elle est plus petite et mesure 1.50m, 60cm au garrot et pèse environ 40kg. Sa vitesse peut atteindre les 55km/h[2].

La panthère de Chine du Nord est solitaire et chasse la nuit, aussi bien dans les arbres qu'au sol. Elle est très agile dans les arbres où elle s'établit souvent pour échapper aux autres prédateurs. Le territoire d'un mâle peut recouvrir celui de plusieurs femelles.

Elle est carnivore et pour manger sa proie elle l'emmène dans les arbres. Mais quand cette proie est trop importante pour une seul repas, elle la hisse dans les arbres.

Quand la femelle met bas après environ 96 jours elle peut donner naissance de 2 à 4 petits qu'elle transporte dans sa gueule. Et c'est vers leurs 3 mois qu'ils commenceront à chasser[3].

La panthère de Chine du Nord se distingue des autres panthères par son pelage orange plus foncé que les autres et les rosettes qui peuvent parfois inclure un point comme chez les jaguars.

Milieu de vie[modifier | modifier le code]

Comme son nom l'indique, elle se trouve dans les forêts et prairies au nord de la Chine. c'est l'une des panthères les plus massives, pouvant supporter des températures descendant jusqu'à -30°C.

Population[modifier | modifier le code]

Il resterait environ 2 500 panthères de Chine du Nord dans la nature mais la fragmentation du territoire isole les différentes populations[3]. Elle fait l'objet d'un programme d'élevage en parcs zoologiques où sa population atteint une centaine d'individu. Parmi ces parcs zoologiques on compte en France La Ménagerie mais aussi le parc zoologique de Thoiry qui a vu naître en 2018 deux petites panthères de Chine[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « North Chinese Leopard » [archive du ], sur quantum-conservation.org, (consulté le 9 juillet 2013)
  2. « Panthère de Chine du Nord (Panthera pardus japonensis) », sur www.manimalworld.net (consulté le 9 novembre 2019)
  3. a et b « Panthère de Chine du Nord », sur Muséum national d'Histoire naturelle (consulté le 9 novembre 2019)
  4. « Yvelines. Deux bébés panthères de Chine sont nés au zoo de Thoiry », sur actu.fr (consulté le 9 novembre 2019)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :