Panphagia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Panphagia protos

Panphagia
Description de cette image, également commentée ci-après
Spécimen fossile
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha
Famille  Guaibasauridae

Genre

 Panphagia
Martínez & Alcober[1], 2009

Nom binominal

 Panphagia protos
Martínez & Alcober[1], 2009

Panphagia est un genre éteint de petits dinosaures sauropodomorphes de la famille des Guaibasauridae. Il vivait il y a environ 231 millions d'années, durant le Carnien (Trias supérieur), dans ce qui constitue maintenant le Nord-Ouest de l'Argentine[2].

Une seule espèce est connue, l'espèce type, Panphagia protos, décrite en 2009 par Oscar Alcober et Ricardo N. Martinez[1].

Étymologie[modifier | modifier le code]

Silhouette reconstituée d'un squelette de Panphagia protos.

La dénomination Panphagia provient du mot grec classique pan, qui signifie « tout », et phagein, qui signifie « manger », en référence à son régime alimentaire omnivore. Panphagia est l'un des premiers dinosaures et constitue une découverte importante qui marque le changement de régime alimentaire parmi les premiers dinosaures sauropodomorphes.

L'épithète spécifique protos signifiant « le premier » en grec classique est une référence à sa position basale[1].

Description[modifier | modifier le code]

Vue d'artiste.
Os du crâne préservés du spécimen PVSJ 874 de Panphagia protos.

Des fossiles de Panphagia furent découverts en fin d'année 2006 par le paléontologue argentin R. N. Martínez dans les formations rocheuses d'Ischigualasto de Valle Pintado, dans le parc provincial d'Ischigualasto, de la province de San Juan, en Argentine.

Les os furent trouvés à un niveau correspondant approximativement à une couche de cendres datée de 231,4 millions d'années, indiquant qu'il vivait pendant le Carnien du Trias supérieur[2]. Panphagia est actuellement connu par son holotype PVSJ 874, qui sont les restes désarticulés d'un individu pré-adulte mesurant environ 1,30 m de long. Une partie du crâne, des vertèbres, de la ceinture pectorale, de la ceinture pelvienne, des os des membres antérieurs ont été retrouvés. Des fossiles de couleur jaune étaient enchâssés dans une matrice de grès verdâtre qui nécessita plusieurs années de préparation et de description[1].

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

Les dents du Panphagia indiquent un possible régime alimentaire omnivore, situation transitionnelle entre des théropodes majoritairement carnivores et des sauropodomorphes herbivores. Les dents situées à l'arrière de la mâchoire sont plus courtes que celles situées à l'avant. Elles sont en forme de feuille et présentent également des traces de cisaillements[1].

Classification[modifier | modifier le code]

Panphagia fut décrit en 2009 par Ricardo N. Martínez et Oscar A. Alcober, paléontologues du musée des Sciences Naturelles à San Juan, Argentine. Ils ont conduit une analyse phylogénétique et découvrirent qu'il était le sauropodomorphe connu le plus archaïque : les fossiles partagent les mêmes caractéristiques avec Saturnalia, un des premiers sauropodomorphes, au niveau de l'ischion, l'astragale, et l'omoplate. Les fossiles présentent des similarités avec Eoraptor, un des premiers saurischiens carnivores, dont des os creux, des dents sous-lancéolées. Selon les analyses et les comparaisons des fossiles de Panphagia et de ses parents les plus proches, Martínez et Alcober conclurent que l'évolution des dinosaures saurischiens débuta par de petits animaux similaires à Panphagia, et qu'il existe une « similarité générale parmi ces dinosaures basaux, suggérant que peu de changements structuraux sont intervenus » entre Panphagia, Eoraptor, et deux théropodes basaux qui sont encore à décrire[1].

Cladogramme[modifier | modifier le code]

Le cladogramme des sauropodomorphes, établi par Fernando Novas et ses collègues en 2011, montre la position de Panphagia dans la famille des Guaibasauridae[3] :

Sauropodomorpha
Guaibasauridae

Fossile ISI R277 (non nommé)



Panphagia




Guaibasaurus


Saturnaliinae

Chromogisaurus



Saturnalia







Pantydraco




Thecodontosaurus




Nambalia




Efraasia




Plateosauravus




Ruehleia


Plateosauria

Plateosauridae


Massopoda

Riojasauridae




Anchisauria



Massospondylidae












Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g (en) Ricardo N. Martinez et Oscar A. Alcober, « A basal sauropodomorph (Dinosauria: Saurischia) from the Ischigualasto Formation (Triassic, Carnian) and the early evolution of Sauropodomorpha », PLoS ONE, vol. 4, no 2,‎ , p. 1–12 (PMID 19209223, PMCID 2635939, DOI 10.1371/journal.pone.0004397, lire en ligne [PDF])
  2. a et b (en) Oscar A. Alcober et Ricardo N. Martinez, « A new herrerasaurid (Dinosauria, Saurischia) from the Upper Triassic Ischigualasto Formation of northwestern Argentina », ZooKeys, vol. 63,‎ , p. 55–81 (PMID 21594020, PMCID 3088398, DOI 10.3897/zookeys.63.550)
  3. (en) F. E. Novas, M. D. Ezcurra, S. Chatterjee et T. S. Kutty, « New dinosaur species from the Upper Triassic Upper Maleri and Lower Dharmaram formations of Central India », Earth and Environmental Science Transactions of the Royal Society of Edinburgh, vol. 101,‎ , p. 333-349 (DOI 10.1017/S1755691011020093)