Thecodontosaurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Thecodontosaurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Vue d'artiste de Thecodontosaurus.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Sauropsida
Sous-classe Diapsida
Super-ordre Dinosauria
Ordre Saurischia
Sous-ordre  Sauropodomorpha

Genre

 Thecodontosaurus
Riley & Stutchbury[1], 1836

Espèces de rang inférieur

Thecodontosaurus est un genre éteint de dinosaures sauropodomorphes basaux, herbivores, qui vivait durant la fin du Trias supérieur[4],[2].

C'est l'un des tout premiers dinosaures décrits, le cinquième après Megalosaurus, Iguanodon, Streptospondylus et Hylaeosaurus, même si ses inventeurs Riley et Stutchbury ne le savaient pas, car le groupe des dinosaures n'a été créé qu'en 1842.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de genre Thecodontosaurus est composé des mots du grec ancien, « θήκή », thếkê, « boîte, écrin », et « οδους », odoús, « dent », qui rappellent que les dents de l'animal ne sont pas fusionnées avec les mâchoires, comme chez les lézards actuels, mais insérées dans des trous séparés les uns des autres[1].

Description[modifier | modifier le code]

Une grande partie du squelette de Thecodontosaurus peut être reconstruite à partir des nombreux restes fragmentaires de fossiles disponibles, à l'exception de la partie antérieure du crâne. L'animal présente un cou assez court, portant un crâne assez grand avec de larges yeux.

Ces doigts et orteils sont au nombre de cinq par extrémité, les mains étant longues et étroites avec des doigts portant de longues griffes. Les membres antérieurs sont sensiblement plus courts que ses pattes arrière et sa queue bien plus longue que le reste du corps. La taille moyenne de l'animal n'est que de 1,20 mètre, pour une hauteur de 30 centimètres et une masse de 11 kg. Les plus grands individus pouvaient atteindre entre 2 et 2,50 mètres[5]. Cette taille modeste a été expliquée par certains paléontologues, en 2008, comme un indice de nanisme insulaire[6].

Michael Benton en 2000 note un fort polymorphisme dans la population, qu'il considère plutôt comme lié à un dimorphisme sexuel[4].

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Reconstitution du squelette et silhouette de Thecodontosaurus antiquus.

De très nombreuses espèces ont été affectées au genre ; la validité de quasiment toutes a été remise en question.

Thecodontosaurus antiquus[modifier | modifier le code]

C'est l'espèce type et la seule dont la validité fait consensus chez les paléontologues. Elle a été créée par 1843 par le géologue anglais John Morris[2]. L'holotype de Thecodontosaurus , référencé « BCM 1 », est une mandibule, découverte près de Bristol et qui a été détruire lors des bombardements de la seconde guerre mondiale. À l'heure actuelle, environ 245 fossiles fragmentaires sont connus, représentant de nombreux individus. En 1985, Peter Galton a désigné une autre mandibule, un dentaire droit, comme le néotype, qu'il a référencé « BCM 2 ». Ces restes sont datés du Rhétien, il y a environ 205 Ma (millions d'années).

Thecodontosaurus antiquus était un petit bipède dont la longueur est estimée à environ 2 mètres[5].

Autres espèces[modifier | modifier le code]

Riley et Stutchbury ont également trouvé quelques dents tranchantes de phytosaures carnivores qu'ils ont nommé Paleosaurus cylindrodon et P. platyodon. À la fin du XIXe siècle, ces dents ont été un temps rapprochées des restes de corps de Thecodontosaurus, avec la création en 1890 de Thecodontosaurus platyodon par Arthur Smith Woodward puis en 1908 de Thecodontosaurus cylindrodon par Friedrich von Huene ; les deux espèces sont aujourd'hui abandonnées.

En 1891, Seeley nomma Agrosaurus macgillivrayi des restes fossiles supposés provenir de la côte nord-est de l'Australie et être ainsi ceux du premier dinosaure découvert en Australie[7]. En 1999, il est apparu que ces os appartenaient pour la plupart à Riley et Stutchbury et avaient été mal étiquetés[8]. Ce rapprochement avait déjà été fait en 1906 par von Huene qui avait rebaptisé l'espèce « Thecodontosaurus macgillivrayi ». Cette dernière espèce est donc un synonyme junior de Thecodontosaurus antiquus[8].

Espèces réattribuées à d'autres genres[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références taxinomiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Riley, H., and S. Stutchbury, 1836, "A description of various fossil remains of three distinct saurian animals discovered in the autumn of 1834, in the Magnesian Conglomerate on Durdham Down, near Bristol", Proceedings of the Geological Society of London 2:397–399
  2. a, b et c (en) J. Morris, A Catalogue of British Fossils, London, British Museum, , 222 p.
  3. a et b P. Ellenberger. 1970. Les niveaux paléontologiques de première apparition des mammifères primoridaux en Afrique du Sud et leur ichnologie. Establissement de zones stratigraphiques detaillees dans le Stormberg du Lesotho (Afrique du Sud) (Trias Supérieur à Jurassique) In: S. H. Haughton (ed.), Second Symposium on Gondwana Stratigraphy and Paleontology, International Union of Geological Sciences. Council for Scientific and Industrial Research, Pretoria, 343-370
  4. a et b (en) Michael J. Benton, Lars Juul, Glenn W. Storrs et Peter M. Galton, « Anatomy and systematics of the prosauropod dinosaure Thecodontosaurus antiquus from the upper Triassic of Southwest England », Journal of Vertebrate Paleontology, vol. 20, no 1,‎ , p. 77-108 (DOI 10.1671/0272-4634(2000)020[0077:AASOTP]2.0.CO;2).
  5. a et b (en) Holtz, Thomas R. Jr. (2011) Dinosaurs: The Most Complete, Up-to-Date Encyclopedia for Dinosaur Lovers of All Ages, Winter 2010 Appendix.
  6. (en) Whiteside, D.I. and Marshall, J.E.A. (2008) "The age, fauna and palaeoenvironment of the Late Triassic fissure deposits of Tytherington, South Gloucestershire, UK". Geological Magazine, 14(1): 105-147
  7. (en) Seeley, H.G., 1891, "On Agrosaurus macgillivrayi, a saurischian reptile from the northeast coast of Australia", Quarterly Journal of the Geological Society of London 47: 164–165
  8. a et b (en) Vickers-Rich, P., Rich, T.H., McNamara, G.C. & Milner, A. (1999). "Agrosaurus: Australia's oldest dinosaur?". Records of the Western Australian Museum Supplement 57: 191-200
  9. (en) Bardet, N. & Cuny, G., 1993. - Triassic reptile faunas from France. In "Evolution, ecology and biogeography of the Triassic reptiles". paleontologia Lombarda della Società Italiana di Scienze NaturaU e dei Museo Civico di Storia Naturale di Mi/ano, N. S., 2: 9-18
  10. (en) Haughton, S.H., 1924, "The fauna and stratigraphy of the Stormberg Series", Annals of the South African Museum 12: 323–497
  11. (en) S.H. Haughton, 1932, "On a collection of Karroo vertebrates from Tanganyika Territory", Quarterly Journal of the Geological Society of London 88(4): 634-671
  12. (en) Nesbitt, S. J.; Barrett, P. M.; Werning, S.; Sidor, C. A.; Charig, A. J. (2013). "The oldest dinosaur? A Middle Triassic dinosauriform from Tanzania". Biol. Lett. doi:10.1098/rsbl.2012.0949
  13. a et b (en) Adam M. Yates, « A new species of the primitive dinosaur Thecodontosaurus (Saurischia: Sauropodomorpha) and its implications for the systematics of early dinosaurs », Journal of Systematic Palaeontology, vol. 1, no 1,‎ , p. 1-42 (DOI 10.1017/S1477201903001007)
  14. (en) Galton, P.M., Yates, A.M., & Kermack, D. (2007). "Pantydraco n. gen. for Thecodontosaurus caducus Yates, 2003, a basal sauropodomorph dinosaur from the Upper Triassic or Lower Jurassic of South Wales, UK". Neues Jahrbuch für Geologie und Paläontologie, Abh., 243: 119-125