Palais abbatial Jean de Bourbon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Façade du palais abbatial

Le palais abbatial Jean de Bourbon est la résidence des abbés de Cluny (Saône-et-Loire) construite par Jean III de Bourbon au XVe siècle.

Arrière du bâtiment
Détail d'une fenêtre

Ce bâtiment est aujourd'hui occupé par les collections du musée d'art et d'archéologie, anciennement musée Ochier.

Histoire[modifier | modifier le code]

Abbé de 1466 à 1485, Jean III de Bourbon nommé par Charles VII - rompant ainsi avec la tradition des élections bénédictines -, avait choisi de résider à l’écart du reste de la communauté monastique, ce qui n'avait encore jamais été fait et qui sera imité par ses successeurs.

Il a ainsi fait construire sa résidence près de l’abbaye, sur une terrasse au nord de Cluny III. Il réalise un véritable palais sur quatre niveaux (incluant les caves et les combles) et surplombe le parvis. Trois vastes cheminées gothiques, ses armes et des pavements ornés de cette époque y sont encore visibles.

Collections[modifier | modifier le code]

Les collections du musée se composent de vestiges de l'abbaye de Cluny III et de vestiges civils.

Une maquette au rez-de-chaussée permet d'appréhender le site dans son ensemble.

Le sous-sol en particulier est consacré à l'abbaye, on y trouve quelques lapidaires religieux et surtout la clef de voûte qui se situait dans l'avant-nef juste avant le portail et qui figure l'agneau pascal. Cet agneau a par ailleurs été figuré sur des petits panneaux situés à divers endroits dans le sol de la ville et permettant de trouver le musée.

Le premier étage présente les chefs-d’œuvre civils, à savoir des frises et claires-voies, entre autres. Un local protégé par une paroi de verre présente les essais en cours des chercheurs pour reconstituer le lapidaire. Le premier étage abrite également une bibliothèque du XVIIIe siècle, renfermant près de 5 000 ouvrages.

Un petit film explique la construction/démolition de l'abbaye et la reconstitution des morceaux bien identifiés du grand portail et notamment du tympan. Ces deux éléments, exposés au musée de Cluny à Paris lors de l'exposition Cluny 1120 du au , sont présentés au musée depuis cette date.