Otton Ier de Gueldre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Otton Ier de Gueldre
Penning met wapenschild Otto I van Gelre (1190).jpg
Monnaie avec Otto Ier de Gueldre (1190).
Titres de noblesse
Comte de Gueldre
-
Prédécesseur
Successeur
Comte de Zutphen
-
Prédécesseur
Successeur
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Famille
Maison de Wassenberg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Agnes von Arnstein (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Conjoint
Richardis de Bavière (à partir de )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Hendrik van Gelre (d)
Adélaïde de Gueldre
Ermengearde de Gueldre (d)
Gérard III de Gueldre
Otton de Gueldre
Maria van Gelre (d)
Margaret of Guelders (d)
Mathilde de Gueldre (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Armoiries Gueldre.svg
Blason

Otton Ier de Gueldre, mort en 1207, fut comte de Gueldre et de Zutphen de 1182 à 1207. Il était fils de Henri Ier, comte de Gueldre et de Zutphen, et d'Agnès d'Arnstein. Il est considéré comme le premier comte de la région combinée de Gueldre et de Zutphen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Particulièrement querelleur, il affronta régulièrement les comtes de Hollande et les évêques d'Utrecht. Il fit également la guerre au duc de Brabant, soutenant son ennemi le duc de Limbourg. Il attaqua également les Frisons.

Lors des luttes entre Philippe de Souabe et Otton IV de Brunswick, il soutint les Hohenstaufen et se joignit notamment à l'empereur Frédéric Ier Barberousse lors de la troisième croisade (1189-1192), au cours de laquelle il participa à la prise d'Iconium en Turquie.

Après la mort de Frédéric, certains croisés quittèrent l'armée chrétienne pour regagner leur fief mais Otton avait décidé de suivre l'un des groupes qui se dirigeait vers la Syrie et la Palestine. Après son arrivée en Terre sainte, Otton intégra l'armée de Guy de Lusignan, roi de Jérusalem, qui assiégeait la ville d'Acre. D’autres épreuves décimèrent l’armée de feu Frédéric et, au printemps 1191, la plupart des survivants étaient déjà rentrés chez eux. Otton, dernier représentant des forces issues des Pays-bas, retourna sur ses terres en 1190.

Mariages et enfants[modifier | modifier le code]

Il épousa vers 1184 Richardis de Bavière († 1231), fille d'Otton de Scheyern, duc de Bavière et d'Agnès de Looz. Ils eurent :

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]