Mbalmayo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les villes du Cameroun
Cet article est une ébauche concernant les villes du Cameroun.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Mbalmayo
La cathédrale
La cathédrale
Administration
Pays Drapeau du Cameroun Cameroun
Région Centre
Département Nyong-et-So'o
Démographie
Population 62 808 hab.[1] (2005)
Géographie
Coordonnées 3° 31′ Nord 11° 30′ Est / 3.52, 11.5
Altitude 335 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte administrative du Cameroun
City locator 14.svg
Mbalmayo

Géolocalisation sur la carte : Cameroun

Voir la carte topographique du Cameroun
City locator 14.svg
Mbalmayo

Mbalmayo est une commune du Cameroun située dans la région du Centre et le département du Nyong-et-So'o dont elle est le chef-lieu. Elle se trouve sur les bords du fleuve Nyong, à environ 50 km au sud de la capitale Yaoundé.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2005, la commune comptait 62 808 habitants[1], dont 52 809 pour la ville de Mbalmayo.

La ville de Mbalmayo étant située dans la partie Sud de la région du Centre est composée d'une population majoritairement Beti (les Bene qui sont d'après les sources les frères directs des Ewondo de Yaoundé), mais avec l'urbanisation que connaissent les villes du Cameroun Mbalmayo n'est pas en reste on peut ainsi trouver les populations originaires de l'Ouest, de l'Est et même du Sud.

Organisation[modifier | modifier le code]

Outre Mbalmayo et ses quartiers, la commune comprend les villages suivants[1]  :

Économie[modifier | modifier le code]

École nationale des eaux et forêts

L’économie de la ville repose principalement sur l'agriculture. À cela peut aussi s'ajouter l'industrie brassicole (Oyack), les industries de bois (Nseng-Nlong). Elle abrite plusieurs usines de transformation de bois et une école pour la formation de techniciens des eaux et forêts. Depuis quelques années le département valorise son potentiel touristique notamment à travers le site écotouristique d'Ebogo et le sanctuaire marial (édifice bâtis sur la roche à Nseng Nlong).

Personnalités nées à Mbalmayo[modifier | modifier le code]

Évêché[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Troisième recensement général de la population et de l'habitat (3e RGPH, 2005), Bureau central des recensements et des études de population du Cameroun (BUCREP), 2010.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne Lebel (et Emmanuelle Pontié), « Mbalmayo », in Le Cameroun aujourd'hui, Éditions du Jaguar, Paris, 2011, p. 172 (ISBN 978-2-86950-464-6)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Mbalmayo, sur le site Communes et villes unies du Cameroun (CVUC)