Ossuaire du cimetière de Crac'h

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ossuaire du cimetière de Crach
Crach (Morbihan) Ossuaire 333.jpg
Façade orientale de l'ossuaire.
Présentation
Type
Construction
XIXe siècleVoir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
Patrimonialité
Localisation
Adresse
Coordonnées
Localisation sur la carte de Bretagne
voir sur la carte de Bretagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Morbihan
voir sur la carte du Morbihan
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’arrondissement de Lorient
voir sur la carte de l’arrondissement de Lorient
Red pog.svg

L'ossuaire du cimetière de Crach (ou ossuaire de Crach) est un ossuaire situé dans la commune de Crach, dans le Morbihan, en France.

Localisation[modifier | modifier le code]

L'ossuaire est situé à l'angle sud-ouest du cimetière communal, lui-même situé rue du Stade. Il s'appuie sur le mur occidental pour sa plus grande longueur.

Historique[modifier | modifier le code]

L'ossuaire est probablement bâti à la fin du XIXe siècle, avant 1891, année où l'ossuaire adossé à l'église paroissiale est déménagé vers celui du cimetière[1],[2].

L'ossuaire fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques par arrêté du [3].

Architecture[modifier | modifier le code]

Le pilier central.

L'ossuaire se présente comme un édicule disposé en appentis[2] contre le mur occidental. Sa façade orientale est complètement ajourée : un larmier s'appuie sur une série de balustres qui reposent elles-mêmes sur un muret à corniche[2]. Saillant du toit, le pilier central porte le relief d'un crâne et de tibias croisés[2], représentant la mort[2], que surmonte une croix[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Crac'h », sur Infobretagne (consulté le 5 août 2020)
  2. a b c d e et f « L'église aproissiale », sur ville de Crach (consulté le 5 août 2020)
  3. « Cimetière », notice no PA00091164, base Mérimée, ministère français de la Culture