Or noir, la grande histoire du pétrole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Or noir, la grande histoire du pétrole
Auteur
Sujet
Date de parution
Éditeur
ISBN 13
978-2-7071-9062-8Voir et modifier les données sur Wikidata

Or noir, la grande histoire du pétrole par Matthieu Auzanneau est un essai sur l’histoire du pétrole depuis les émergences d’huile et de bitume utilisées dans l’antiquité jusqu’à l’époque actuelle.

Cet essai comporte près de 800 pages découpées en 30 chapitres. Il se veut exhaustif.

Thèmes abordés (indépendamment de l’ordre des chapitres)[modifier | modifier le code]

Histoire des découvertes et de l’exploitation[modifier | modifier le code]

Découvertes et créations d’entreprises pour l’exploitation. Aspects réglementaires de l’extraction. Les diverses crises de production et déplacements des sites d'extraction au fur et à mesure des épuisements.

Influence de l'industrie pétrolière sur le capitalisme moderne[modifier | modifier le code]

Liens et contrôle de la Chase Manhattan Bank et la National City Bank of New York par les frères Rockefeller. Création d'importantes universités américaines. Le pouvoir politique aux USA aux mains des 'hommes du pétrole'.

Associations et accords[modifier | modifier le code]

Les diverses associations et accords (secrets ou non) sont décrits en détail (les Accords Sykes-Picot, le cartel des sept sœurs, l'accord d'Achnacarry, la ligne rouge, l’OPEP).

Il décrit ce qui a conduit au Sherman Antitrust Act de 1890 pour briser le monopole de la Standard Oil de John D. Rockefeller et ses limites pratiques. Il aborde aussi les multiples enquêtes parlementaires aux USA.

Géopolitique[modifier | modifier le code]

Description des liens entre les pays producteurs et consommateurs. Nationalisations. Opérations spéciales et déstabilisation des gouvernements. Guerres et embargos.

Publication dans d'autres langues[modifier | modifier le code]

Une version anglaise, titrée Oil, Power, and War: A Dark History est parue en (ISBN 978-1603587433).

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]