On prend l'café au lait au lit

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

On prend l'café au lait au lit

Chanson
Sortie
Auteur-compositeur Pierre Dudan

On prend l'café au lait au lit est une chanson française composé et écrite par Pierre Dudan en 1939[1]. Il existe une version de Frédo Gardoni en 1940[2],[3]. Jacques Hélian[4], Georges Briez[5],[6] et Jean Veldy ont interprété cette chanson ainsi que Bernard Marly en instrumental[7]. Les Charlots la reprennent aussi.

Cette valse tyrolienne gravée en 1940 prend une tournure historique ; elle s'imposera à la Libération comme le symbole de la liberté retrouvée[8]. C'est la légèreté et l'esprit français qui ont tant marqués Ernest Hemingway[9].

La revue hebdomadaire Concorde écrit, en date du sous la plume de Raymond Tardy : « Nous ne recommanderons pas, dans cette chronique [Soirs de Paris], la nouvelle scie[10] à la mode « On prend l’café au lait au lit », dont la banalité est désespérante. Le talent de l’interprète n’arrive pas à nous faire avaler ce fade « Café au lait » si peu appétissant. Pourquoi graver dans la cire encore trop rare de pareilles inutilités ? »[11] mais le , le « journal radio humoristique » Ploum ploum de Jean Lec note, non sans humour : « Et c'est la chanson célèbre : Café au lait au lit... Dans l'armée suisse tout marche comme sur des houlettes. Cette chanson s'inscrit au folklore. C'est du Dalcroze qui ferait le Jacques. Toute la Suisse s'arrache Dudan, mais ce n'est, pour lui, qu'un pis aller (...) Il est devenu une étoile pour avoir découvert la voie lactée... Chut ! Pierre Dudan rumine de nouvelles chansons... »[12].

En 1969, une femme chante, dans une nouvelle version de Jacques Hélian[13].

Disque compact[modifier | modifier le code]

On prend le café au lait au lit (2 mn 38 s) Pierre Dudan, chant (instrument : accordéon)[14] Boulogne-Billancourt (Inter loisir disc) inclus dans un CD de 1 h 8 min 30 s) Collection : Les trésors oubliés de la chanson - enregistrements originaux.

Partitions[modifier | modifier le code]

  • Paroles et musique de Pierre Dudan : On prend l’café au lait au lit, éditions Salabert, 1939, 4 pages.
  • Paroles et musique de Pierre Dudan (chanté par Jacques Helian) : On prend l’café au lait au lit, éditions Jean Cavalli, publications Francis Day 1941

Enregistrement[modifier | modifier le code]

  • Les jours heureux de la Libération : Les 100 plus belles chansons (1944-2004), 2004.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]