Okiya

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une okiya (置屋, maison de geisha) est l'endroit, au Japon, où logent les geisha le temps de leur contrat (nenki), et parfois même après.

L'okiya est dirigée par une okāsan (mère) qui s'occupe de ses pensionnaires comme ses propres filles.

Pour espérer devenir geisha, une jeune femme doit tout d'abord entrer en contact avec une okiya qui accepte de la prendre en charge. L'okāsan assure tous les frais de sa jeune apprentie (kimonos, accessoires, effets personnels, etc.) qui s'avèrent particulièrement coûteux et s'occupe de sa formation.

La future geisha rembourse sa dette à l'okiya par la suite, dès qu'elle touche ses premiers revenus.

Voir aussi[modifier | modifier le code]