Office municipal du sport de Cholet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Office municipal du sport
de Cholet
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique association loi de 1901
But fédérer les associations sportives
Zone d’influence Cholet
Fondation
Fondation 29 juin 1966
Fondateurs Jean-René Devismes, Bernard Humeau, Jean Kohli, Léon Ligneau, Raymond Russon
Identité
Siège 58 rue Saint-Bonaventure
Cholet (Maine-et-Loire)
Structure associative
Président Gaëtan Le Bouter (depuis 2019)
Vice-président Paul Dubois
Trésorier Jean-Pierre Geindreau
Affiliation FNOMS
Membres variable
Publication annuaire du sport de Cholet
Site web http://www.oms-cholet.com

L’Office municipal du sport de Cholet (OMS) est une association créée à Cholet (Maine-et-Loire) en 1966 pour soutenir, encourager et provoquer tous efforts et initiatives tendant à répandre et à développer la pratique de l’éducation physique et des sports. Il est affilié à la Fédération nationale des offices municipaux du sport (FNOMS).

Historique[modifier | modifier le code]

Le , cinq Choletais engagés dans différentes associations locales — Jean-René Devismes membre de l’Amicale laïque, Bernard Humeau membre du Club athlétique choletais, Jean Kohli professeur d’éducation physique, Léon Ligneau directeur de la Jeune-France et Raymond Russon conseiller municipal — proposent aux associations sportives de Cholet une réunion d’information sur les perspectives d’évolution du mouvement sportif et des installations nécessaires à son développement (salles de sport, stades, terrains). À cette époque il existe à Cholet seulement : deux salles de sport, trois terrains de football, le vélodrome, l’aérodrome, l’hippodrome et la piscine découverte Manceau construite en 1965[1]. Après échange des différents points de vue, les participants décident de fonder une association — sous le nom originel d’Office municipal des sports — constituée conformément aux dispositions de la loi du 1er juillet 1901. Avec l’approbation du maire de Cholet[2], Maurice Ligot, celle-ci est déclarée à la sous-préfecture de Cholet le par son premier président, François-Xavier Benoiton, et enregistrée sous le no 1429[3]. Les statuts sont publiés au journal officiel le [4].

Son siège social est à Cholet, d’abord à la mairie de 1966 à 2000, puis 4 rue Travot jusqu’en 2009 date à laquelle il est transféré 58 rue Saint-Bonaventure[3].

Composition[modifier | modifier le code]

Adhérents[modifier | modifier le code]

Chaque association sportive locale peut adhérer à l’OMS moyennant le paiement d’une cotisation annuelle dont le montant est fixé par le comité-directeur. En 2015 l’OMS regroupe huit sections sportives des collèges, cinq sections sportives des lycées, soixante-dix-huit associations représentant soixante-sept disciplines plus deux organisations de courses événementielles : la course cycliste Cholet-Pays de la Loire et une course pédestre, Les foulées choletaises[5].

Comité-directeur[modifier | modifier le code]

Le comité-directeur est composé de trente-six personnes[6] :

  • vingt membres proposés par leur association sportive qui, une fois élus, ne représentent plus leur association mais sont intégrés dans les actions collectives de l’OMS[7] ;
  • huit membres individuels, nommés ou cooptés pour leurs compétences particulières ;
  • huit délégués municipaux[N 1] mandatés par le conseil municipal[N 2].

Peuvent également assister aux réunions du comité-directeurs[N 2] :

  • deux représentants de l’Office de tourisme du Choletais[N 3] ;
  • le chef du service des sports municipal ;
  • toute personne invitée par le comité-directeur.

Tous ces membres ne prêtent leur concours qu’à titre bénévole.

Bureau-directeur[modifier | modifier le code]

Le bureau-directeur est composé de l’un des délégués municipaux plus onze membres élus parmi les membres du comité-directeur, dont le président, le secrétaire, le trésorier, les responsables de chaque commission et des assesseurs.

Présidents[modifier | modifier le code]

Depuis sa fondation l’OMS a connu onze présidences[3].

# Nom Période
1 François Xavier Benoiton
2 Raymond Russon
3 Raymond Langlois [N 4],[N 5],[8]
4 Annie Morne
5 Michel Champion -
6 Paul Dubois -
7 Michel Cotillon
8 Robert Audurier
9 Éric Robin - [N 6]
10 Paul Dubois - [9]
11 Jean-Marie Vassord -
12 Gaëtan Le Bouter depuis

Salariées[modifier | modifier le code]

L’OMS emploie deux personnes salariées :

  • une assistante de projets affectée à l’organisation matérielle des manifestations (réservation des lieux, affiches, contacts avec les partenaires, intendance) ;
  • une assistante de gestion chargée des opérations financières de l’association (cotisations, budget, bilan) qui est aussi référente du Point local d’accueil et d’information des associations (PLAIA) et assure le suivi des évolutions stratégiques de l’association.

Ces deux personnes se partagent la gestion du courrier, des documents internes (convocations, comptes rendus des réunions, archives), ainsi que l’accueil des visiteurs et la réception des appels téléphoniques.

Missions[modifier | modifier le code]

L’OMS se veut un lieu de réflexion, de concertation, de proposition et d’information en se fixant pour missions[5] :

  • l’accueil du public (renseignements sur la pratique sportive à Cholet) ;
  • la mise à disposition de revues spécialisées (sportives, juridiques, gestion des associations) ;
  • la promotion et le soutien des associations de Cholet (annuaire du sport, site, conseils) ;
  • la mise en place de formations ou soirées d’informations encadrées par des professionnels ou spécialistes du sujet traité, ouvertes au mouvement sportif local (dirigeants, sportifs, éducateurs, animateurs, bénévoles) ;
  • l’organisation de manifestations en faveur du sport (tournoi de football inter-entreprises, défi choletais, sport en famille) ;
  • la réalisation d’études sur l’évolution du sport à Cholet ;
  • la formulation de propositions ou d’avis sur les critères de répartition des subventions attribuées par la Ville de Cholet pour le soutien du mouvement associatif sportif local ou sur toute thématique concernant les activités physiques et sportives (APS) et l’éducation physique et sportive (EPS) ;
  • le soutien des acteurs locaux (label ministériel PLAIA).

Commissions[modifier | modifier le code]

Pour la mise en œuvre des missions qu’il s’est fixé l’OMS est structuré en commissions.

La commission communication est chargée de la promotion de l’OMS : annuaire, site internet, mise à disposition de documentations.

La commission évènementielle organise les activités récurrentes ou ponctuelles : installation des lieux, intendance (stands, sonorisation, partenariat).

La commission sport-santé développe les deux axes principaux que sont la santé par le sport et la santé du sportif.

La commission formation-information organise des temps forts thématiques concernant l’ensemble des acteurs sportifs locaux ainsi que le tout-public choletais[10].

Des missions temporaires peuvent être créées pour un évènement ou une situation spécifique, par exemple Évolution des subventionnements ou Sport et entreprise et sport en entreprise.

Activités[modifier | modifier le code]

Activités récurrentes[modifier | modifier le code]

Tournoi de football[modifier | modifier le code]

Depuis 1975 l’OMS organise, en avril et mai, un tournoi de football inter-entreprises ouvert aux équipes amateurs des entreprises et services du Choletais. L’équipe victorieuse reçoit pour un an la garde du challenge Raymond Russon, ancien président de l’OMS. Au total des 40 années ce tournoi a connu la participation de 798 équipes (43 féminines[N 7] et 755 masculines), la plus importante étant de 34 équipes masculines en 1980.

Défi choletais[modifier | modifier le code]

Le 1er ou 2e vendredi de juin a lieu le Défi choletais, comprenant 3 épreuves en relais : course à pied de 4 km, parcours en canoë biplace de 900 m et vélo tout terrain (VTT) de 8 km. Comme le tournoi de football, cette épreuve est ouverte aux entreprises qui doivent composer une ou plusieurs équipes, obligatoirement mixtes, de 4 personnes. Elle se déroule sur le parc de loisirs de Ribou et elle est dotée du challenge Éric Robin, ancien président de l’OMS et de l’Aviron club choletais. Le nom d’Éric Robin est également donné à la base nautique de Ribou. En 2014, pour la 19e édition, le record de participation est atteint avec 70 équipes engagées[11].

Sport en famille[modifier | modifier le code]

L’avant-dernier dimanche de septembre l’OMS organise une journée de promotion des activités sportives dénommée Sport en famille[12]. Les associations sportives proposent gratuitement des démonstrations et initiations à la pratique de leurs activités. Il est demandé aux participants de venir pratiquer à raison de deux générations par famille. En 2014, cette manifestation — labellisée dans le cadre de l’opération Sentez-Vous Sport initiée par le mouvement sportif national[13] — se déroule sur sept lieux différents : le parc de Moine, le stade municipal, les terrains stabilisés entourant le stade, le complexe Glisséo (piscines et patinoires), la salle des fêtes, le parc municipal de loisirs de Ribou et l’étang des Noues[14]. En 2013, pour la 10e édition, 7 315 passages, représentant 2 672 familles, ont été comptabilisés sur les différentes activités proposées[3].

Activités ponctuelles[modifier | modifier le code]

Entre 1987 et 1996, l’OMS a été l’un des partenaires des opérations Ticket-sport et Aqua-festival organisées par l’Association du parc municipal de loisirs de Ribou (APMLR).

En 1997, l’OMS organise au Parc de la Meilleraie un forum des associations avec des démonstrations techniques.

En 1998 est décidée la création d’un parcours santé à l’étang des Noues[15]. L’élaboration du projet et le suivi des travaux est confié à l’OMS qui fait appel à un consultant bénévole pour gérer cette action. Les équipements sont réalisés par l’atelier de menuiserie du lycée technique Fernand Renaudeau, installés par le service technique municipal avec contrôles de conformité et de sécurité par l’APAVE.

Du 20 au , l’OMS organise l’assemblée générale de la Fédération nationale des offices municipaux du sport.

Le , il organise un forum place Travot dans le cadre de l’année européenne du bénévolat et du volontariat[16].

Le il est un des partenaires du forum du sport[17], organisé par le service évènementiel municipal[18].

En collaboration avec les services municipaux concernés et les associations, l’OMS participe au projet sportif local (PSL), au tour de Cholet et à la préparation du dossier qui permet à la ville de Cholet d’obtenir trois fois (1972, 2007 et 2014) le challenge de la ville la plus sportive de France[19].

Cinquantenaire[modifier | modifier le code]

Du 12 au l'OMS marque son cinquantenaire[20] par une exposition publique de ses archives (documents, photographies, vidéo, objets, trophées) en présence de quatre personnes qui étaient présentes lors de la réunion de fondation en 1966. Dans le cadre de cette exposition se sont déroulées quatre soirées-discussions sur des thématiques en rapport avec les missions de l'OMS : bienfaits du sport, loi de 1901, sport et santé, bénévolat. Plusieurs associations adhérentes ont également exposé des documents et objets en relation avec leur activité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. comprenant le maire et l’adjoint(e) aux sports
  2. a et b avec voix consultatives
  3. au titre d’une convention de partenariat entre les deux offices qui prévoit en échange que deux représentants de l’OMS assistent aux réunions du comité-directeur de l’Office de tourisme
  4. président par intérim à la suite du décès de son prédécesseur
  5. décédé le 3 mars 2015 à l'âge de 89 ans
  6. décédé le 5 octobre 2006
  7. Le tournoi féminin n’existe que de 1993 à 2004.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Maurice Ligot 1995, p. 59
  2. Maurice Ligot 1995, p. 62
  3. a b c et d Archives de l’OMS, consultées le 27 août 2014
  4. Journal Officiel de la République française, , p. 6760
  5. a et b Annuaire 2015-2016 de l’office municipal du sport de Cholet, consulté le 30 avril 2015
  6. statuts de l’OMS, consultés le 11 février 2016
  7. Règlement intérieur de l’OMS, consulté le 27 août 2014
  8. « Raymond Langlois, une vie engagée pour Cholet », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  9. « Paul Dubois quitte la présidence de l'Office municipal des sports », sur courrierdelouest.fr, (consulté le )
  10. « Le planning 2015-2016 des formations OMS », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  11. « Office Municipal du Sport (OMS) », sur oms-cholet.com (consulté le ).
  12. « Sport en famille, rassembleur de générations », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  13. « Sentez-Vous Sport », sur sentezvoussport.fr (consulté le )
  14. Agence pour la promotion du Choletais, « Tous à la journée Sport en famille ce dimanche », Synergences hebdo, l’hebdomadaire de la communauté d’agglomération du Choletais, no 345,‎ , p. 6 et 7
  15. Agence pour la promotion du Choletais, « Un parcours idéal pour la remise en forme », Synergences hebdo, l’hebdomadaire de la communauté d’agglomération du Choletais,‎
  16. « Cholet dans la mouvance de l’année européenne pour le Bénévolat et le Volontariat », sur fnoms.org, (consulté le )
  17. « Forum du sport. Choisir son activité sportive samedi 14 », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  18. « Forum du sport : Tout le sport sur un plateau », sur cholet.fr (consulté en )
  19. « Challenge L’Équipe : Cholet élue ville la plus sportive de France », (consulté le )
  20. « L'office du sport célèbre ses 50 ans en images », sur ouest-france.fr, (consulté le )

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]