Nouvel ordre économique international

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le « nouvel ordre économique international » est une notion impulsée dans les années 1960 par les pays du tiers monde pour exprimer leurs revendications dans le domaine des relations commerciales, de sorte que les États les plus fragiles puissent bénéficier d'avantages spécifiques par rapport aux États déjà développés. L'expression « nouvel ordre économique international » est utilisée pour la première fois officiellement par le Président algérien Houari Boumédiène à la tribune de l'Assemblée générale des Nations unies en 1974[1].

À la Conférence d'Alger (5-9 septembre 1973), le Mouvement des non-alignés avait esquissé les grandes lignes d'un programme d'action en faveur d'un « nouvel ordre économique international ». Ce programme proposait différentes orientations concernant les matières premières, le financement du développement, l'industrialisation, les transferts de technologie, le contrôle de l'activité des firmes multinationales. Bien qu'adoptée par consensus par l'Assemblée générale des Nations unies en mai 1974 dans ses résolutions 3201 (S-VI)[2] et 3202 (S-VI)[3], cette initiative sera mise en échec par le contexte de crise qui sévit alors et l'opposition de fait de plusieurs pays développés[réf. nécessaire] ; elle sera cependant réaffirmée par l'ONU en 2012[4].

Revendications[modifier | modifier le code]

Parmi les revendications :

  • Droit d'accéder aux nouvelles technologies sans devoir payer les droits de brevet.
  • Droit de pouvoir exporter en franchise douanière et de pouvoir se protéger à l'importation.
  • Assurance d'obtenir des prêts à long terme et à faible taux d'intérêt.
  • Mise en place de mécanismes de stabilisation des cours des matières premières[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ardavan Amir-Aslani, L'âge d'or de la diplomatie algérienne, Editions du moment, (ISBN 978-2-35417-433-0), p. 211
  2. « Résolution 3201 (S-VI) », sur www.un.org, (consulté le 10 mars 2019)
  3. « Résolution 3202 (S-VI) », sur www.un.org, (consulté le 10 mars 2019)
  4. « Résolution 67/217 », sur www.un.org, (consulté le 10 mars 2019)
  5. https://www.alternatives-economiques.fr/Dictionnaire_fr_52__def1047.html