Pays du Sud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pays du Sud, en rouge ; pays du Nord, en bleu. La Chine est aujourd'hui la deuxième puissance économique mondiale.

L’appellation Sud global[1], pays du Sud[2] ou le Sud[3] était un concept désignant, dans les années 1980, les pays caractérisés par un IDH et un PIB par habitant faible[Par qui ?], majoritairement situés dans la partie sud des continents émergés. Malgré les importantes évolutions sur l'échiquier économique mondial, il reste parfois encore utilisé de nos jours pour désigner ce qu'on appelle aujourd'hui les pays les moins avancés (PMA).

Par opposition, on appelait pays du Nord ou le Nord les pays caractérisés par un IDH et un PIB par habitant élevés[Par qui ?], aujourd'hui nommés pays développés. L’appellation d’opposition Nord-Sud quant à elle était utilisée pour désigner les conflits d'intérêt, généralement économiques, entre ces deux blocs de pays.

Cependant, ces expressions étaient peu précises et non pertinentes géographiquement, notamment du fait de l'effondrement du bloc de l'Est dans les années 1990 et du développement des pays émergents au début des années 2000.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Cette expression reste parfois encore utilisée, que ce soit dans certains documents des organisations officielles (certaines branches de l’UNICEF[4], la Banque mondiale[réf. nécessaire]), par les organisations non gouvernementales (ONG), ou par certains médias francophones.

Elle est également utilisée dans les programmes de géographie de l'éducation nationale française dès la 5e[5].

Usage international[modifier | modifier le code]

Dans d'autres langues, l'expression traduite est également utilisée : en anglais countries of the South (ou southern countries) et countries of the North[réf. nécessaire] ; en néerlandais : het zuiden

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]