Nouveau Siècle de Lille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nouveau Siècle.
Vue arrière du Nouveau Siècle.

Le Nouveau Siècle est un grand complexe immobilier de forme cylindrique et d'une trentaine de mètres de haut, composé de logements, bureaux, commerces, d'un parking souterrain; et qui est également le siège de l'Orchestre national de Lille en abritant sa salle de concert symphonique : l'Auditorium, salle de 2 000 places récemment rénovée.

Il est situé au 19 place Mendes-France, dans le quartier Lille-Centre en plein cœur de Lille et est desservi par la station de métro Rihour.

Historique[modifier | modifier le code]

À la fin des années 1960[1], le quartier des Poissonceaux (car il y avait anciennement là des vendeurs de poissons) est destiné à faire l'objet d'une opération de rénovation immobilière. Ce petit quartier est rasé mais, avant que la construction n'eut vraiment commencé, certains habitants du quartier réussirent à retarder les travaux. Ainsi, la gigantesque cuve de béton (fondations et futur parking souterrain) se remplit vite d'eau. Quelques enfants des riverains l'utilisèrent donc comme piscine officieuse. Ce sont ces mêmes trou et chantier qui passent pour être les fondations de la boîte de nuit Le Number One dans le film Le Corps de mon ennemi réalisé en 1976.

L'eau ne cessera de faire partie de l'histoire du Nouveau Siècle car, dans ses entrailles, elle est pompée en permanence puisqu'il est situé sur une nappe phréatique.

Ce complexe, propriété du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais a remplacé le projet du « Diplodocus ».

Auditorium[modifier | modifier le code]

L'auditorium du Nouveau Siècle est l'une des rares salles de concert symphonique française. Elle accueille en particulier les concerts de l'Orchestre national de Lille, dirigé par Jean-Claude Casadesus.

l'Orchestre national de Lille

À la suite d'un important projet de rénovation et de transformation acoustique de la salle d'origine (initialement conçue comme une grande salle de congrès dotée d'une conque d'orchestre), la salle de 2 000 places a rouvert en janvier 2013. Sa nouvelle configuration, imaginée par l'architecte Pierre-Louis Carlier, permet d'accueillir des concerts dans des conditions acoustiques excellentes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Voix du Nord, édition Lille, du 30 juillet 2009.