Neil Macdonald

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un journaliste image illustrant une personnalité image illustrant canadien
Cet article est une ébauche concernant un journaliste et une personnalité canadienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Neil Macdonald
Defaut 2.svg
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Conjoint

Neil Macdonald (né en 1957) est un journaliste canadien travaillant pour la Société Radio-Canada (CBC). Il est correspondant à l'étranger à Washington (District of Columbia) pour The National[1]. Il est le conjoint de Joyce Napier et le frère de Norm Macdonald[2],[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après une formation et un diplôme du Collège algonquin d'Ottawa, Macdonald travaille à la presse écrite.

En 1988, il commence sa carrière à la Société Radio-Canada comme correspondant parlementaire à Ottawa. Il occupe ce poste environ 10 ans, puis devient correspondant au Moyen-Orient de 1998 à 2003.

À l'automne 2003, Macdonald est impliqué dans une dispute publique avec Leonard Asper (en). Ce dernier accuse Macdonald d'être anti-israélien. Macdonald réplique dans une lettre publiée dans le Globe and Mail, accusant notamment Asper de diffamation[4],[5].

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

En 2004, Macdonald reçoit un Gemini Award pour son reportage sur la violence politique en Haïti. Il reçoit à nouveau ce prix en 2009 pour sa couverture de la crise financière mondiale débutant en 2007[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Neil Macdonald », CBC Newsworld
  2. (en)Jared Story, « Norm Macdonald talks to Uptown », Uptown
  3. (en)TVGuide biography of Norm Macdonald lists CBC journalist Neil Macdonald as his older brother
  4. (en) Paul Wingfield Nesbitt-Larking, Politics, society, and the media, Canada, Broadview Press,‎ , 406 p. (ISBN 978-1-55111-812-3, lire en ligne), p. 121–122
  5. (en)Neil Macdonald, « Mr. Asper, you owe me an apology », The Globe and Mail,‎ 3 octobre 2003, p. a29
  6. (en)« Canada's Award Database », Academy of Canadian Cinema & Television

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]