Nebojša Malbaša

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nebosja Malbasa)
Aller à : navigation, rechercher
Caractères cyrilliques Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Nebojša Malbaša
Une illustration sous licence libre serait la bienvenue : importer un ficher.
Biographie
Nationalité Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Yougoslave
Drapeau : Serbie Serbe
Naissance (58 ans)
Lieu Belgrade (Yougoslavie Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie)
Poste Attaquant
Parcours professionnel1
Saisons Club 0M.0(B.)
1981-1986 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie NK Rijeka 121 (25)
1986-1987 Drapeau : République fédérative socialiste de Yougoslavie Dinamo Zagreb 029 0(5)
1987-1991 Drapeau : Belgique RFC Liège
1991-1995 Drapeau : Belgique Royal Charleroi SC
1995-1996 Drapeau : Belgique Standard de Liège 020 0(1)
1996-1997 Drapeau : Belgique ROC Charleroi
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1997-1998 Drapeau : Belgique RFC Liège (adjoint)
1998-2000 Drapeau : Belgique ROC Charleroi
2000 Drapeau : Belgique RFC Liège
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Nebojša Neba Malbaša (en serbe cyrillique : Небојша Малбаша), né le à Belgrade, est un joueur de football serbe, qui évoluait comme attaquant de pointe. Il débute dans son pays natal, la Yougoslavie, avant d'émigrer en Belgique en 1987, où il joue dix ans avant de ranger ses crampons. Il travaille quelques saisons comme entraîneur, puis se dirige vers le recrutement de joueurs des pays de l'ancienne Yougoslavie.

Carrière[modifier | modifier le code]

Nebojša Malbaša débute au plus haut niveau en 1981, au HNK Rijeka, club de première division yougoslave. Il y reste cinq saisons, et est ensuite transféré en 1986 par le Dinamo Zagreb, un des grands clubs du pays. Après un an, le RFC Liège, un club belge, le recrute.

Il devient rapidement un joueur important dans le système de jeu de l'entraîneur Robert Waseige, inscrivant plusieurs buts importants. Lors de sa première saison, il marque 21 buts en championnat, faisant de lui le troisième meilleur buteur de la saison, derrière Francis Severeyns et Marc Degryse. Il forme à Liège un duo d'attaque redoutable avec son compatriote Zvonko Varga, l'un ou l'autre pouvant être suppléé par le vétéran et international belge Danny Veyt. En 1989, le RFC Liège termine à une belle troisième place. L'année suivante, il est remplaçant lors de la finale de la Coupe de Belgique. Il monte au jeu à la 60e minute alors que le score est de 1-1, et environ 20 minutes plus tard, il inscrit le but de la victoire pour son équipe. C'est la première, et à ce jour la seule, Coupe de Belgique remportée par le club liégeois. Il participe aux épopées liégeoises en Coupes d'Europe, qui voit le club atteindre deux années de suite les quarts de finale, d'abord en Coupe UEFA 1990, ensuite en Coupe des Coupes 1991.

En 1991, le RFC Liège cède Malbaša au Sporting de Charleroi, dirigé par son compatriote Luka Peruzović. Un an plus tard, ce dernier est engagé par Anderlecht, et est remplacé par Robert Waseige, l'ancien entraîneur de Malbaša à Liège. Il retrouve ses qualités de buteur, et participe à nouveau à la finale de la Coupe de Belgique en 1993 face au Standard de Liège. Il effectue une très bonne prestation, mais ne peut empêcher la victoire des Rouches liégeois. Sa performance n'est pas passée inaperçue au Standard, qui le recrute durant l'été 1995.

Âgé de 36 ans, Nebojša Malbaša est utilisé comme remplaçant par le Standard, où Marc Wilmots et Michaël Goossens sont les titulaires en attaque. Il entre régulièrement au jeu, et inscrit un but en championnat. Après une saison, il retourne à Charleroi, mais cette fois à l'Olympic, en Division 2. Le club est relégué en troisième division à l'issue du barrage pour le maintien, et Malbaša décide de mettre un terme à sa carrière de joueur[1].

Il est nommé entraîneur-adjoint de Zvonko Varga au RFC Liège peu après sa retraite. En fin de saison, il devient l'entraîneur principal de l'Olympic, où il reste jusqu'en 2000. Il retourne alors à Liège, mais l'expérience tourne court et il est licencié après quelques mois.

Depuis lors, Malbaša s'est dirigé vers le recrutement de jeunes joueurs. Il est actif dans les championnats de jeunes en Serbie, où il repère les bons éléments pour des clubs européens plus huppés.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]