Nathanaël Karmitz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Nathanaël Karmitz, né le à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), est un producteur et exploitant de cinéma français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils du cinéaste distributeur et exploitant Marin Karmitz et de la psychanalyste Caroline Eliacheff, il fonde en 1995 une société de production de courts-métrages, Nada, avec Charles Gillibert[1].

Bachelier, il entre en 1997 dans l'entreprise de son père, MK2, comme responsable des activités de restauration[1]. En 2000, nommé directeur du développement du groupe, il fonde et dirige la filiale MK2 éditions, et crée le label MK2 Music l'année suivante[1]. Il participe également, de 2000 à 2003, à la construction du MK2 Bibliothèque[2].

En 2004, son père lui confie la gestion du pôle « contenus » du groupe (rassemblant production et distribution cinématographique, ventes internationales et édition)[2]. L'année suivante, il lui abandonne la direction générale de MK2[2].

Il a également tourné un court-métrage en 1992, L'Homme télé[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d Who's who in France, 2007.
  2. a, b et c « Nathanaël Karmitz succède à son père à la tête de MK2 », Le Monde.fr, 4 octobre 2005.