Nathan Juran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un réalisateur image illustrant américain
Cet article est une ébauche concernant un réalisateur américain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les conventions filmographiques. Pour plus d’informations, voyez le projet Cinéma.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

Nathan Juran
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 95 ans)
Palos Verdes (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Arme
Conflit
Distinction
Oscar de la meilleure direction artistique (noir et blanc) (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Nathan Juran est un réalisateur, scénariste et directeur artistique américain, né le 1er septembre 1907 à Bucovine (actuelle Roumanie) et décédé de causes naturelles le 23 octobre 2002 à Palos Verdes Estates (États-Unis).

Il a réalisé de très bons westerns de série B.

Biographie[modifier | modifier le code]

Nathan Juran nait en 1907 dans la ville de Bucovine, qui à l'époque, fait partie de l'Autriche. Alors qu'il est encore un enfant, sa famille émigre aux États-Unis et s'installe à Minneapolis. Il étudie l'architecture d'abord à l'université du Minnesota, puis au Massachusetts Institute of Technology. Après quelques années consacrées à l'architecture, Juran commence à travailler à Hollywood en 1937 en tant que dessinateur pour le studio R.K.O. avant de devenir directeur artistique. Son travail de décorateur sur le film de John Ford Qu'elle était verte ma vallée lui permet de décrocher un Oscar en 1942, un trophée qu'il partage avec son collègue Richard Day. Il sera à nouveau en lice pour un Oscar en 1947 avec le film Le Fil du rasoir réalisé par Edmund Goulding.

Juran passe à la mise-en-scène en 1952 avec Le Mystère du château noir, un film de terreur mettant en vedette Boris Karloff. Il poursuit en réalisant plusieurs westerns comme Le Tueur du Montana, avec Audie Murphy ou Quand la poudre parle, dont la vedette est Ronald Reagan.

En 1957, il réalise À des millions de kilomètres de la Terre, un film de science-fiction produit par Charles Schneer et dont les trucages sont l'œuvre de Ray Harryhausen. Les trois hommes recollaboreront une deuxième fois l'année suivante avec ce qui est sans doute le film le plus célèbre de Juran, Le Septième Voyage de Sinbad, un conte de fées à l'orientale qui connaît un réel succès. Dans la même veine du film à trucages pour enfants, Juran réalise Jack le tueur de géants en 1962. Juran, Schneer et Harryhausen se retrouveront pour une troisième et dernière fois en 1964 avec Les Premiers Hommes dans la lune, adaptation du livre de H. G. Wells.

Au cours de la décennie 1960, Juran travaille de plus en plus pour la télévision, réalisant des épisodes de séries comme Daniel Boone, Perdus dans l'espace ou Voyage au fond des mers. Il signe son dernier film, La Malédiction du loup-garou, en 1973, renouant avec le genre de ses tout débuts : le film d'épouvante.

Il meurt le 23 octobre 2002 à l'âge de 95 ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]