Nathalie Becquart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nathalie Becquart
Image dans Infobox.
Fonction
Directrice
Service national pour l'évangélisation des jeunes et pour les vocations (d)
-
Éric Poinsot (d)
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Religion
Ordre religieux
Emblem of the Holy See usual.svg
blason

Nathalie Becquart XMCJ, née en 1969 à Fontainebleau, est une religieuse xavière française. Responsable durant dix années de 2008 à 2018 du Service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations (SNEJV) au sein de la Conférence des évêques de France, elle est nommée le sous-secrétaire du synode des évêques.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse et formation[modifier | modifier le code]

Nathalie Becquart naît en 1969 à Fontainebleau[1]. Diplômée d'HEC en 1992 (Majeure Entrepreneurs), elle effectue une année de volontariat au Liban et travaille ensuite durant deux ans comme consultant en marketing-communication. En 1995, elle entre chez les xavières. Après un postulat à Marseille, deux ans de noviciat et trois années de mission à l'équipe nationale des Scouts de France en responsabilité du programme Plein Vent (scoutisme en quartier populaire), elle étudie la théologie et la philosophie au Centre Sèvres (Facultés jésuites de Paris)[2]. Elle poursuit son cursus en théologie en se spécialisant en ecclésiologie, avec une recherche sur la synodalité à la Boston College School of Theology and Ministry.

Responsable de la pastorale des jeunes[modifier | modifier le code]

Dès son entrée chez les xavières, elle s'investit dans l'accompagnement des jeunes au sein du Réseau Jeunesse Ignatien (devenu aujourd'hui le Réseau Magis). Elle sera notamment présidente de l'association « Vie en mer, entrée en prière » qui propose aux jeunes des retraites spirituelles en voilier et anime de nombreuses croisières-retraites comme skipper ou accompagnatrice spirituelle. En 2006, elle devient responsable de l’aumônerie des d’étudiants à Créteil. Puis elle est nommée en 2008 par la Conférence des évêques de France directrice-adjointe chargée de la pastorale étudiante puis en 2012 directrice du service national pour l’évangélisation des jeunes et pour les vocations. Cela l’amène à être particulièrement impliquée dans la préparation du synode des Évêques sur « les jeunes, la foi et le discernement des vocations » tant en France qu'à Rome où elle est nommée coordinatrice général du pré-synode des jeunes de et auditrice au synode des évêques d'[3]. C'est Vincent Breynaert qui lui succède à la tête de la pastorale des jeunes[4],[5].

Fonctions au synode des évêques[modifier | modifier le code]

Le , elle est nommée, en même temps que cinq autres personnes — dont pour la première fois quatre femmes — consulteur au secrétariat général du synode des évêques[6].

Elle est nommée sous-secrétaire du synode des évêques le , avec droit de vote[7].

Publications[modifier | modifier le code]

  • 100 prières pour traverser la tempête, Paris, Salvator, coll. « 100 prières », , 139 p. (ISBN 978-2-7067-0959-3) ;
  • L'évangélisation des jeunes, un défi : Église@jeunes2.0, Paris, Salvator, , 120 p. (ISBN 978-2-7067-1020-9) ;
  • Religieuse, pourquoi ? : cette vie en vaut la peine !, Paris, Salvator, , 144 p. (ISBN 978-2-7067-1480-1) ;
  • L'esprit renouvelle tout, Paris, Salvator, .
  • Nathalie Becquart, Geneviève Comeau, Noëlie Djimadoumbaye, Odile Hardy et Agata Zielinski, C'est maintenant le temps favorable : Cinq regards de femmes sur la crise, Paris, Editions de l'Emmanuel, .


Références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.riposte-catholique.fr/archives/158027
  2. « Sœur Nathalie Becquart », KTO,‎ (lire en ligne).
  3. Claire Lesegretain, « Après avoir été coordinatrice générale du pré-synode des jeunes en mars 2018 puis auditrice au synode des évêques sur "les jeunes, la foi et le discernement des vocations" en octobre 2018 à Rome, Sœur Nathalie Becquart nommée en mai 2019 Consultrice au secrétariat général du synode des évêques », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne).
  4. Gauthier Vaillant, « Parler de Dieu aux jeunes, le souci constant de Vincent Breynaert », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne).
  5. Hugues Lefèvre, « Les évêques de France nomment un nouveau responsable pour les jeunes », Famille chrétienne,‎ (ISSN 0154-6821, lire en ligne).
  6. Marina Droujinina, « Synode des évêques : la religieuse française Nathalie Becquart parmi les nouveaux consulteurs », ZENIT, (consulté le 20 janvier 2020).
  7. « Nathalie Becquart, première femme à avoir le droit de vote au synode des évêques », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 6 février 2021).

Liens externes[modifier | modifier le code]