Nadja Spiegelman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Nadja Spiegelman
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (31 ans)
Nationalité
Activité
Père
Mère

Najda Spiegelman est une écrivaine et éditrice américaine née le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est l'auteure d'un mémoire sur sa mère, sa grand-mère et son arrière-grand-mère, intitulé I'm Supposed to Protect You from All This et traitant de la faillibilité de la mémoire[1]. Elle a également écrit trois bandes dessinées pour enfants, Zig and Wikki in Something Ate My Homework, Zig and Wikki in The Cow et Lost in NYC: A Subway Adventure dans la collection Toon Books.

Elle est la fille de l'auteur de bande dessinée Art Spiegelman (auteur de Maus) et de Françoise Mouly, directrice artistique du magazine The New Yorker depuis 1993. Elle apparaît dans plusieurs oeuvres d'Art Spiegelman : Maus lui est dédié ainsi qu'à son frère Dashiell Spiegelman et au frère décédé de son père, Richieu[2], elle est un personnage dans À l'ombre des tours mortes, une bande dessinée autobiographique autour des attentats du 11 septembre 2001[3].

En 2012, elle participa à la création de Blown Covers, un livre de Françoise Mouly sur les couvertures refusées par le New Yorker et elle est mentionnée en tant qu'éditrice associée. En prévision de la publication du livre, Spiegelman et Mouly lancèrent un tumblr jusqu'en octobre 2012, sur lequel elles organisaient chaque semaine un concours de couverture façon New Yorker autour de thèmes variés allant de la fête des mères à la mort de Trayvon Martin[4]. Des artistes soumettaient des esquisses et douze vainqueurs étaient publiés chaque vendredi avec des commentaires des éditrices Mouly et Spiegelman. Une image soumise sur le site internet fut publiée en couverture du New Yorker en juin 2012. En plus du concours, le tumblr présentait également des images des archives de Mouly-Spiegelman, notamment d'anciennes photographies et pages du magazine Raw.

En 2016, Nadja Spiegelman et Françoise Mouly ont lancé Resist!, une publication de bandes dessinées politiques faites principalement par des artistes femmes. Elles ont créé un site internet avec un appel ouvert à contributions, semblable à la méthode utilisée pour la promotion de Blown Covers. Le premier numéro a été imprimé à 60 000 exemplaires sous format tabloïd et distribué gratuitement lors des manifestations à travers les Etats-Unis au moment de l'investiture de Donald Trump[5].

Nadja Spiegelman a reçu en 2017 une bourse de la MacDowell Colony[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « I'm supposed to protect you from all this: A memoir by Nadja Spiegelman », sur theguardian.com, (consulté le 12 janvier 2018)
  2. (en) « Maus: A Survivor's Tale What's up with the epigraph? », sur shmoop.com, (consulté le 12 janvier 2018)
  3. (en) « In the shadow of no towers », sur motherjones.com, (consulté le 12 janvier 2018)
  4. (en) « The best of the "Blown Covers" contest », sur newyorker.com, (consulté le 12 janvier 2018)
  5. Rédaction du Monde, « Art Spiegelman en résistance contre Donald Trump », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « MacDowell Fellowships awarded to 74 artists in multiple disciplines », sur macdow.convio.net, (consulté le 12 janvier 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]