Néo pop

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le néo pop est un mouvement artistique épars issu du pop art. On le rapproche souvent de la nouvelle illustration, en général moins revendicative.

Les artistes néo pop privilégient les déformations de l'esprit et les multiples interprétations d'une même chose. Ils sont issus du pop art au sens où, pour eux, toute représentation est strictement humaine et donc populaire. Ils refusent l'idée d'un art supérieur aux autres, ainsi que l'élitisme dont il est victime. Ils prônent au contraire un art proche du peuple et de ses acheteurs. Ils acceptent le copyleft.

Le terme « néo pop » est aussi utilisé pour qualifier le tag ou le graff.

Selon Jean-Luc Chalumeau, « les Nouveaux Pop sont fidèles à cet état d’esprit, et se révèlent comme une génération d’artistes tous doués d’impeccables moyens techniques et pratiquant de subtils décalages dans leurs manières respectives d’interroger le réel. Sans complexe vis-à-vis des ombres tutélaires de Warhol ou Liechtenstein, sachant leur inoculer des doses diverses de Figuration Narrative ou de Mangas, ils sont avant tout des peintres de leur temps »[1].

Quelques artistes notables issus du néo pop[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Luc Chalumeau, Les Nouveaux pop, Paris, Le Cercle d'Art Contemporain,