Nébuleuse de la Tête de Cheval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nébuleuse de la Tête de Cheval
Image illustrative de l’article Nébuleuse de la Tête de Cheval
Nébuleuse de la Tête de Cheval.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Orion
Ascension droite (α) 05h 40m 59,0s
Déclinaison (δ) −02° 27′ 30,0″
Dimensions apparentes (V) 8' × 6'

Localisation dans la constellation : Orion

(Voir situation dans la constellation : Orion)
Orion IAU.svg
Astrométrie
Distance environ 1 500 al
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse obscure
Découverte
Désignation(s) Barnard 33, LDN 1630
Liste des nébuleuses obscures

La nébuleuse de la Tête de Cheval, officiellement connue sous le nom de Barnard 33 (IC 434 désigne la nébuleuse émissive à l'arrière-plan), est une nébuleuse obscure dans la constellation d'Orion. La nébuleuse est située juste en dessous d'Alnitak (ζ Ori), l'étoile la plus à l'est de la ceinture d'Orion[1].

Découverte[modifier | modifier le code]

Cette nébuleuse, située à 1600 années-lumière a été découverte pour la première fois en 1888 par Williamina Fleming[2] sur une plaque photographique[3] prise à l'observatoire du Harvard College et observée depuis par les télescopes spatiaux Hubble et Herschel[4],[5].

Description[modifier | modifier le code]

Elle est facilement reconnaissable par la forme en tête de cheval qui lui a donné son nom et qui se découpe dans la nébuleuse[6]. En effet, derrière la nébuleuse se trouve de l'hydrogène qui, ionisé par l'étoile brillante proche Sigma Orionis, donne une couleur rouge. L'obscurité de la tête de cheval est causée par la présence d'un nuage dense de gaz et de poussière. Cette dernière absorbe fortement le rayonnement visible émis par le gaz ionisé d'arrière-plan (rouge sur la photo)[2].

À la base de la tête, on trouve de jeunes étoiles en cours de formation.

Elle fait partie d'un grand nuage moléculaire sombre qui est aussi connu sous le nom de Barnard 33. La luminosité rougeâtre qui l'environne provient de l'hydrogène ionisé par la proche étoile σ Orionis, qui est située à l'arrière de la Nébuleuse de la Tête de cheval[2].

Galerie[modifier | modifier le code]

Information Survolez une image pour afficher sa légende ; survolez la légende pour l'afficher en entier si elle est tronquée.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

  • Diffusée à partir de 1993 sur les écrans français, Widget (série télévisée d'animation) à vocation écologique, met en scène, un petit alien de couleur mauve éponyme qui affirme venir de la Nébuleuse de la Tête de Cheval. Celle-ci est cependant différente visuellement de la représentation astronomique connue.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mark Fisher, « IC 434, associated with the Horsehead Nebula », sur eSky, The Electronic Sky (consulté le ).
  2. a b et c Marie-Odile Monchicourt, « La nébuleuse de la Tête de Cheval », sur France Info, (consulté le ).
  3. « Nébuleuse Tête de Cheval - Mount Wilson Observatory », sur museedelaphotographie.com (consulté le ).
  4. Michel Alberganti, « Une image de la nébuleuse de la Tête de Cheval pour fêter les 23 ans d'Hubble », sur Slate, (consulté le ).
  5. (en) K. Noll, C. Luginbuhl et F. Hamilton, « Hubble Observes the Horsehead Nebula », sur hubblesite.org, (consulté le ).
  6. Serge Brunier, « Portraits croisés d’un destrier céleste », sur Science et Vie, (version du 21 février 2016 sur l'Internet Archive) (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :