Mutters

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mutter.

Mutters
Blason de Mutters
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau du Tyrol Tyrol
District
(Bezirk)
Innsbruck Land
Maire Hansjörg Peer
Code postal A-6162
Immatriculation IL
Indicatif 0512
Code Commune 7 03 31
Démographie
Population 2 000 hab. (2010)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 13′ 39″ nord, 11° 22′ 38″ est
Altitude 830 m
Superficie 1 900 ha = 19 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Tyrol

Voir sur la carte administrative de la zone Tyrol
City locator 14.svg
Mutters

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Mutters

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Mutters
Liens
Site web www.mutters.tirol.gv.at

Mutters est une commune du district d'Innsbruck-Land, au Tyrol (Autriche), située au sud de la ville d'Innsbruck.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le pays de Mutters était vraisemblablement déjà habité à la fin du Néolithique, vers 3000 av. J.-Chr. Les plus vieilles urnes funéraires retrouvées à cet endroit datent de l'âge du Bronze.

La première mention écrite du toponyme (Muttres) remonte à l'hiver 1115-16 et se trouve dans la chronique du monastère d'Ebersberg[1] ; ce nom dérive certainement du romanche mutt, « colline. »

Le village fut la proie d'un incendie en 1727. La population dut fuir le pays au cours des campagnes napoléoniennes de 1796-97 et de 1809. A cours des batailles du Bergisel, en mai et août 1809, c'est à l'auberge Schupfen de Mutters que le patriote bavarois Andreas Hofer établit son quartier général.

Kurt Schuschnigg, le chancelier fédéral de l'Autriche nazie, y passa ses dernières années, et il est citoyen d'honneur du bourg[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Martin Bitschnau et Hannes Obermair, Tiroler Urkundenbuch, II. Abteilung: Die Urkunden zur Geschichte des Inn-, Eisack- und Pustertals., vol. 1 : Bis zum Jahr 1140, Innsbruck, Universitätsverlag Wagner, (ISBN 978-3-7030-0469-8), p. 258, n°294
  2. Cf. la liste des Citoyens d'honneur de Mutters