Musée nordique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Musée nordique
Djurgarden.jpg

Le musée nordique vu depuis Kaknästornet.

Informations générale
Visiteurs par an
217 982 (2009) [1]
Site web
Collections
Collections
histoire
Bâtiment
Architecte
Protection
Individual listed building complex (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Pays
Commune
Adresse
Stockholm
Coordonnées
Localisation sur la carte de Suède
voir sur la carte de Suède
Red pog.svg

Le musée nordique (Nordiska museet en suédois), situé à sur l'île de Djurgården à Stockholm en Suède, est un musée consacré à l'histoire du peuple suédois et de sa culture depuis la fin du Moyen Âge jusqu'à l'époque contemporaine. Il a été fondé au début du XIXe siècle par Artur Hazelius, qui a également fondé le musée de plein air Skansen. Ces deux musées faisaient initialement partie du même projet et sont devenus indépendants en 1963. Les objets présentés à Skansen sont encore aujourd'hui la propriété du musée nordique.

L'entrée du musée.

Il était au départ censé représenter la culture de toute la Scandinavie, mais Hazelius a dû se limiter à la seule Suède. Les expositions présentent différents aspects de la vie en Suède suivant les époques, et dans les différentes couches de la population. Elles ont pour thèmes l'artisanat, les traditions, la nourriture, l'habitat, les jouets, l'habillement...

Le bâtiment abritant le musée a été conçu par Isak Gustaf Clason et construit entre 1888 et 1907. Les plans initiaux étaient beaucoup plus ambitieux et prévoyaient un bâtiment quatre fois plus grand. Il est inspiré de l'architecture de la Renaissance danoise, dont le château de Frederiksborg est le fleuron.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Besökutveckling och Tillgänglighet för museer 2009 », sur Kulturrådet (consulté le 5 décembre 2010)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]