Musée national du Qatar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Musée national du Qatar
Qatar National Museum in 2004.jpg
Informations générales
Site web
Localisation
Adresse

Le musée national du Qatar était le plus grand musée de Doha, au Qatar jusqu'en 2006 et la construction du musée d'art islamique de Doha. Il se trouve dans la partie est de la corniche de Doha.

Collections[modifier | modifier le code]

Le musée consacre plusieurs de ses salles à l'histoire géologique du pays, à sa faune, sa flore, aux tribus nomades le peuplant, et à l'architecture qatarie.

Le musée national présente aussi une collection de pièces d'art islamique et de reliques, une collection de médailles données au Qatar par des souverains étrangers quand le pays était sous leur domination, des médailles militaires de l'armée qatarie. Une section du musée est dédiée au gaz et au pétrole, et une aile à la mer, incluant un lagon dans lequel un boutre traditionnel est au mouillage.

Nouveau Musée national[modifier | modifier le code]

Le nouveau musée se situe à l'extrémité sud de la corniche de Doha et enserre l'ancien palais restauré du cheik Abdullah bin Jassim al Thani. Le projet a été confié à l'architecte Jean Nouvel, qui a conçu un ensemble dont la forme est inspirée par la rose des sables[1]. Ce projet est implanté sur un site de 143 000 m2 de superficie pour 350 mètres de long, son budget s'élève à 434 millions de dollars[2]. La structure en rose des sables est composée de 539 pétales dont le diamètre varie entre 14 mètres et 87 mètres. Ils constituent le bâtiment, dedans comme dehors, sur une surface de 40 000 m2[3]. Le musée dispose de 11 galeries courant sur 1,5 kilomètre, un espace d'expositions permanentes de 7 000 m2 et un espace d'expositions temporaires de 1 700 m2. Il compte aussi 114 fontaines en formes d'arabesques réalisées par Jean-Michel Othoniel[4].

Inauguration[modifier | modifier le code]

L’émir Tamim ben Hamad Al Thani a officialisé l'ouverture de l'ensemble en l'inaugurant le 27 mars 2019[5].

Avant l'inauguration, la directrice de l'agence Qatar Museum[6], cheikha Al Mayassa Al-Thani a indiqué que le blocus imposé au Qatar par l'Arabie Saoudite et ses alliés n'avait "aucun effet" sur la date d'ouverture. Selon Jean Nouvel, le musée a vocation à devenir « une destination » et « une icône »[7].

La cérémonie d'inauguration a réuni des célébrités comme Naomi Campbell, Victoria Beckham, José Mourinho et de nombreuses figures politiques à l'image de l'ancien président français Nicolas Sarkozy, Edouard Philippe, l'émir du Koweït, cheikh Sabah al-Ahmad al-Jaber al-Sabah[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Frédéric Edelmann, « Jean Nouvel révèle à New York les plans du Musée national du Qatar, qu'il va construire à Doha », Le Monde, 24 mars 2010.
  2. « Le musée national du Qatar : une rose des sables, sculptée par jean nouvel | Réalités Online », sur Toutes les dernières News en Tunisie et dans le monde, (consulté le 30 mars 2019)
  3. « Doha lève le voile sur son nouveau musée signé Jean Nouvel », FIGARO,‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2018).
  4. « Découvrez en images l’époustouflant musée national du Qatar signé Jean Nouvel », sur lefigaro.fr, (consulté le 29 avril 2019)
  5. « La « rose des sables » de Jean Nouvel éclot enfin à Doha », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 29 mars 2019).
  6. « Musée national du Qatar : une rose spectaculaire pour un récit national mythifié », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 30 mars 2019)
  7. a et b « Éclosion à Doha de la "rose des sables" de Jean Nouvel », sur France 24, (consulté le 30 mars 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]