Mundus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mundus est chez les Étrusques le nom de la fosse circulaire destinée aux offrandes aux divinités souterraines, dont l'emplacement est défini par le rite de templum du bornage étrusque de fondation des villes.

Ce puits, défini par un axe vertical, équilibre le cardo et le decumanus, les axes horizontaux et orthogonaux du monde, et constitue, renversée, une image du ciel.

Chez les Romains, ayant repris beaucoup des rites étrusques, il est creusé lors de la fondation de Rome par Romulus près du Comitium et correspondrait à l'emplacement occupé par l'Umbilicus Urbis Romae.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Grimal, Les villes romaines, PUF, « Que sais-je ? », n° 657, 1954 ; 7e édition 1990 (ISBN 2-13-043368-5)
  • Brice Gruet, La Rue à Rome, miroir de la ville : entre l'émotion et la norme, PU Paris-Sorbonne, 2006

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]