Muggia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Muggia
Image illustrative de l'article Muggia
Nom slovène Milje
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Bandiere dal Friûl.svg Frioul-Vénétie julienne 
Province Trieste 
Code postal 34015
Code ISTAT 032003
Code cadastral F795
Préfixe tel. 040
Démographie
Gentilé muggesani
Population 13 410 hab. (31-12-2010[1])
Densité 1 032 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 36′ 00″ Nord 13° 46′ 00″ Est / 45.6, 13.76667
Altitude Min. 3 m – Max. 3 m
Superficie 1 300 ha = 13 km2
Divers
Saint patron Santi Giovanni e Paolo
Fête patronale 26 juin
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Frioul-Vénétie julienne

Voir sur la carte administrative du Frioul-Vénétie julienne
City locator 14.svg
Muggia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte administrative d'Italie
City locator 14.svg
Muggia

Géolocalisation sur la carte : Italie

Voir la carte topographique d'Italie
City locator 14.svg
Muggia
Liens
Site web http://www.comune.muggia.ts.it

Muggia est une commune de la province de Trieste dans la région Frioul-Vénétie julienne en Italie.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville se trouve en Istrie, au sud de la baie de Muggia qui la sépare de la ville de Trieste. C'est le seul port d'Istrie qui soit resté italien en 1954.

Histoire[modifier | modifier le code]

Âge du bronze[modifier | modifier le code]

Les premiers habitants sont les Illyriens (Histres, Dalmates, Liburnes). Les Histres ont donné leur nom à la péninsule d'Istrie.

Antiquité[modifier | modifier le code]

En 178 av. J.-C. le site de Muggia est intégré dans l'Empire romain, plus précisément dans la Xe région romaine. On n'y trouve alors que quelques hameaux de pêcheurs de Murex servant à fabriquer la teinture pourpre.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Après la disparition de l'Empire romain d'Occident, Muggia, comme l'Italie, tombe sous la domination des Ostrogoths en 493. L'Empire romain d'orient reconquiert l'Italie et l'Istrie en 539, mais cette dernière tombe sous le joug des Lombards en 568, puis est conquise par les Francs de Charlemagne en 788. Il semble que le site était alors déserté, d'autant qu'au Xe siècle, la région fut à plusieurs reprises pillée par les Magyars.

Muggia n'est à nouveau attestée qu'au XIVe siècle, disputée entre la République de Venise qui gouverne alors la moitié sud de l'Istrie, tandis que la moitié nord avec Trieste et l'intérieur des terres, appartiennent aux Habsbourg (voir marche d'Istrie). Muggia reste finalement vénitienne de 1382 à 1797 lorsqu'elle est annexée par les Habsbourg.

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

En 1805 Muggia est rattachée au Royaume d'Italie d'Eugène de Beauharnais, vassal de Napoléon Bonaparte, et en 1809 à l'Empire français directement, étant incluse dans ses provinces illyriennes. En 1814, le congrès de Vienne l'attribue, avec Trieste et toute l'Istrie, à l'Empire d'Autriche.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Après la Première Guerre mondiale, l'Autriche-Hongrie se fragmente et Muggia passe à l'Italie lors du traité de Rapallo. Après la Seconde Guerre mondiale Muggia, comme Trieste, est revendiquée par l'Italie et la Yougoslavie : en 1954 l'Italie parvient à conserver Trieste et Muggia, tandis que la Yougoslavie annexe tout le reste de l'Istrie (98% de la péninsule).

XXIe siècle[modifier | modifier le code]

Muggia se trouve à la frontière italo-slovène de l'Union européenne. Cette frontière est ouverte le lors de l'adhésion de fait de la Slovénie au traité de Schengen. Muggia n'est donc plus coupée de son arrière-pays dont elle avait été séparée en 1947, mais la crise migratoire de 2015 a amené l'Italie à rétablir les contrôles.

Économie[modifier | modifier le code]

Culture[modifier | modifier le code]

Événement commémoratif[modifier | modifier le code]

Fêtes, foires[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Les maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
11 avril 2006 en cours Nerio Nesladek    
Les données manquantes sont à compléter.

Hameaux[modifier | modifier le code]

Caresana d'Istria (slov. Mačkovlje), Villaggio Castelletto, Boa.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

San Dorligo della Valle, Trieste


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Popolazione residente e bilancio demografico sur le site de l'ISTAT.

Liens externes[modifier | modifier le code]