Mourom

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mourom
Муром
Blason de Mourom
Héraldique
Drapeau de Mourom
Drapeau
Église de la Trinité à Mourom
Église de la Trinité à Mourom
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre
District fédéral Central
Sujet fédéral Flag of Vladimirskaya Oblast.svg Oblast de Vladimir-
Maire Evguenni Rytchkov
Code postal 602250 — 602267
Code OKATO 17 435
Indicatif (+7) 49234
Démographie
Population 112 609 hab. (2013)
Densité 2 559 hab./km2
Géographie
Coordonnées 55° 34′ N 42° 01′ E / 55.567, 42.01755° 34′ Nord 42° 01′ Est / 55.567, 42.017
Altitude 115 m
Superficie 4 400 ha = 44 km2
Fuseau horaire UTC+04:00 (MSK)
Heure de Moscou
Divers
Fondation 862
Statut Ville depuis 1778
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Russie

Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Mourom

Géolocalisation sur la carte : Oblast de Vladimir

Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Vladimir
City locator 14.svg
Mourom

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Mourom

Géolocalisation sur la carte : Russie européenne

Voir la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Mourom
Liens
Site web www.murom.info
Sources
Liste des villes de Russie

Mourom (en russe : Муром) est une ville de l'oblast de Vladimir, en Russie. Sa population s'élevait à 112 609 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Mourom est située à 120 km au sud-est de Vladimir et à 279 km à l'est de Moscou[1]. Le centre ville se trouve le long de la rive gauche de la rivière Oka, sur la ligne de chemin de fer MoscouKazan. À l'époque soviétique, la ville n'était pas accessible aux étrangers parce qu'il y existait plusieurs industries liées à la défense du territoire qui nécessitaient le secret, selon les autorités. C'est ainsi que la ville ne fut pas reprise, pendant longtemps, dans la liste des villes de l'Anneau d'or de Russie pour éviter l'afflux de touristes. Par la suite, ce statut fit l'objet de discussions avant son adoption, du fait de la proximité de la ville du tracé de l'Anneau d'or, et la richesse de son patrimoine architectural [2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est mentionnée pour la première fois en 862 : elle était alors située à la frontière orientale de la zone d'occupation des Slaves de l'est, sur le territoire d'un peuple finno-ougrien appelé Mouromiens. C'est l'une des quatre plus anciennes agglomérations de Russie.

Entre 1010 et 1393, Mourom était la capitale d'une principauté indépendante, qui compta parmi ses dirigeants saint Gleb, saint Constantin le béni, saint Pierre et Theuronia, qui sont le sujet d'un opéra de Rimsky-Korsakov. Gleb en fut prince pour une courte période, puis le territoire resta sans prince et fut rattaché à la mort de Iaroslav à la principauté de Tchernigov. La ville fut à cette époque pillée par deux raids des Bulgares de la Volga en 1088 et 1096. La vie du prince de Mourom Constantin Sviatoslavitch (fin XIe siècle) a été contée dans une hagiographie appelé Récit de la christianisation de Mourom (en russe Povest o vodvorenii christianstva v Mourome) qui traite l'histoire de manière sans doute fantaisiste : dans ce récit, Constantin envoie un de ses fils à Mourom et celui-ci est tué ; Constantin prend la ville par la force, promet de respecter les cultes païens mais construit deux églises, une en l'honneur de son fils, l'église de l'Annonciation, une en l'honneur de Boris et Gleb, puis après un ultime complot du peuple, il baptise en masse son peuple dans les eaux de l'Oka

Mourom est également la ville natale du héros épique le plus célèbre parmi les Slaves de l'est : Ilya Mouromets.

Le centre-ville comporte trois abbayes historiques. Le monastère de Saviour est un des plus anciens de Russie : il est mentionné dans des chroniques de 1096.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[3]

Évolution démographique
1856 1897* 1926* 1939* 1959* 1970*
10 800 13 271 22 621 40 079 71 567 98 839
1979* 1989* 2002* 2010* 2012 2013
114 270 124 229 126 901 116 075 114 047 112 609


Économie[modifier | modifier le code]

La principale entreprise de Mourom est la société OAO Mouromteplovoz qui construit des locomotives pour les chemins de fer russes et emploie 3 820 salariés en 2009[4].

Personnalités[modifier | modifier le code]

Alexandre Kazantsev (Ostafev), peintre d'icônes réputé, est orinaire de Mourom (1658-1717).

Le peintre Ivan Koulikov est né à Mourom en 1875 et y est décédé en 1941.

Le physicien Vladimir Zvorykine est né à Mourom en 1888. Physicien éminent, il a quitté la Russie en 1924 et a déposé un brevet de l'iconoscope. Il est décédé à Princeton aux États-Unis en 1982 après y avoir exercé sa profession de chercheur pendant toute la fin de sa carrière. En 1929 il avait présenté son premier téléviseur.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Distances à vol d'oiseau ou distances orthodromiques.
  2. Mourom : promenade dans la ville et les environs , Naoutchni mir Moscou, p. 4(ISBN 978-5-91522-318-8)
  3. « Recensements et estimations de la population depuis 1897 sur », sur pop-stat.mashke.org(ru) « Office fédéral de statistiques, Recensement de la population russe de 2010 », sur www.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2012 » [rar], sur gks.ru(ru) « Population résidente par municipalité de la Fédération de Russie au 1er janvier 2013 » [rar], sur gks.ru
  4. Google Finance [1]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :