Ouglitch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ouglitch
(ru) Углич
Blason de Ouglitch
Héraldique
Drapeau de Ouglitch
Drapeau
Ouglitch
La Volga à Ouglitch.
Administration
Pays Drapeau de la Russie Russie
Région économique Centre
District fédéral Central
Sujet fédéral Drapeau de l'oblast de Iaroslavl Oblast de Iaroslavl
Maire Sergueï Maklakov
Code postal 152610
Code OKATO 78 420
Indicatif +7 48532
Démographie
Population 31 758 hab. (2020)
Densité 1 176 hab./km2
Géographie
Coordonnées 57° 32′ nord, 38° 19′ est
Altitude 120 m
Superficie 2 700 ha = 27 km2
Fuseau horaire UTC+04:00
Cours d'eau Volga
Divers
Fondation 937
Statut Ville depuis 1148
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Russie
Voir sur la carte administrative de Russie
City locator 14.svg
Ouglitch
Géolocalisation sur la carte : Oblast de Iaroslavl
Voir sur la carte administrative de l'Oblast de Iaroslavl
City locator 14.svg
Ouglitch
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte administrative de Russie européenne
City locator 14.svg
Ouglitch
Géolocalisation sur la carte : Russie européenne
Voir sur la carte topographique de Russie européenne
City locator 14.svg
Ouglitch
Sources

Ouglitch (en russe : Углич) est une ville de l'oblast de Iaroslavl, en Russie, et le centre administratif du raïon d'Ouglitch. Sa population s'élevait à 31 758 habitants en 2020. Elle est située à un coude du fleuve, ce qui lui vaudrait son nom lié au mot russe ougol qui signifie « angle », « coude ». C'est une des plus anciennes colonies slaves de la région[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le kremlin d'Ouglitch était entouré de douves alimentées par la Volga. La ville était rattachée à Rostov Veliki jusqu'au XIIIe siècle. Elle servit plus tard de prison aux princes moscovites déchus. En 1591 le tsarévitch Dimitri Ivanovitch, fils d'Ivan le Terrible y fut assassiné à l'instigation de Boris Godounov. L'église Prince-Dimitri-sur-le-Sang-Versé lui est dédiée après sa canonisation[2]. La ville était populeuse et elle comptait 150 églises, 3 cathédrales consacrées à L'Annonciation, à la Transfiguration et à la Dormition ainsi que douze monastères. La ville fut saccagée par Boris Godounov puis dévastée par les Polonais en 1609. Les annalistes citent le chiffre de 40 000 victimes des Polonais[2].

Ouglitch fait partie de l'Anneau d'or de Russie, constitué par plusieurs villes princières, situées autour de la capitale russe et qui possèdent de superbes ensembles architecturaux.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ouglitch est arrosée par la Volga et se trouve à 94 km à l'ouest de Iaroslavl et à 203 km au nord-nord-est de Moscou[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ouglitch en 1839.
Ouglitch en 1862.

L'existence d'Ouglitch est mentionnée depuis l'année 937. Le kremlin d'Ouglitch était entouré de douves alimentées par la Volga. La ville était rattachée à Rostov Veliki jusqu'au XIIIe siècle. Elle servit plus tard de prison aux princes moscovites déchus. Le , le tsarévitch Dimitri Ivanovitch, fils d'Ivan le Terrible y fut assassiné encore enfant à l'instigation de Boris Godounov selon la légende. D'autres sources attribuent sa mort à une crise d'épilepsie et dans des circonstances troubles. Cet évènement fut pour la Russie le début de la période dite du « temps des troubles » au cours de laquelle le pouvoir fut âprement disputé avant l'accession au trône de la famille Romanov. L'église Prince-Dimitri-sur-le-Sang-Versé lui est dédiée après sa canonisation La ville était populeuse et elle comptait 150 églises, 3 cathédrales consacrées à L'Annonciation, à la Transfiguration et à la Dormition ainsi que douze monastères. La ville fut saccagée par Boris Godounov puis dévastée par les Polonais en 1609. Les annalistes citent le chiffre de 40 000 victimes des Polonais[2].

Durant la période stalinienne s'y trouvait un camp de travail (Рыблаге г. Углича)

De toute la splendeur passée il ne reste que plusieurs bons exemples d'architecture russe traditionnelle et plusieurs églises, certaines en cours de restauration. La ville possède une usine d'horlogerie, une centrale hydroélectrique et une gare ferroviaire

Population[modifier | modifier le code]

La situation démographique d'Ouglitch s'est fortement détériorée au cours des années 1990. En 2001, le taux de natalité était seulement de 8,3 pour mille et le taux de mortalité particulièrement élevé (22 pour mille). Le solde naturel accusait un inquiétant déficit de 13,7 pour mille. La ville a perdu le quart de sa population depuis la dislocation de l'Union soviétique.

Recensements ou estimations de la population[4]

Évolution démographique
1856 1897 1913 1926 1931 1939 1959
10 0009 69810 8008 0057 10012 28228 890
1970 1979 1989 2002 2010 2012 2013
35 46339 06939 97538 26034 50733 90033 273
2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
32 76632 49632 32132 14632 05731 86131 758

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :