Mort cellulaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La mort cellulaire est l'arrêt définitif des métabolismes et des fonctions vitales, puis la destruction, de la cellule (unité de base des processus vitaux).

Typologies de mort cellulaire[modifier | modifier le code]

On peut classer différents types de morts cellulaires selon le processus en cause et sa rapidité :

  • nécrose cellulaire (mort causée par des dommages physiques ou chimiques, tels que la létalité synthétique) ;
  • apoptose (suicide de la cellule, par exemple quand le code génétique est touché) ;
  • autophagie[1] ;
  • mort reproductive ou mitotique (la cellule ne meurt pas tout de suite, mais ne peut plus se reproduire)[2].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Richard S. Hotchkiss, Andreas Strasser, Jonathan E. McDunn et Paul E. Swanson, « Cell death », The New England Journal of Medicine, vol. 361, p. 1570-1583 (2009). PMID 19828534
  2. C-K Chris Wang, Ph.D., P.E., A Nanodosimetry-Based L-Q Model of Cell Survival in Support of Cf-252 Neutron Brachytherapy; Nuclear and Radiological Engineering/Medical Physics Program George W. Woodruff School of Mechanical Engineering Georgia Institute of Technology (voir p. 6/48)