Montabert (entreprise)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Montabert
logo de Montabert (entreprise)

Création 1921
Dates clés 21-06-1994 immatriculation de la société actuelle
Fondateurs Joannès Montabert
Forme juridique SASU
Siège social Saint-Priest
Drapeau de France France
Direction Maurice Stanich
Activité Fabrication de machines pour l'extraction ou la construction
Société mère Komatsu Mining Corps
Effectif 382 salariés au 31/03/2018
Site web www.montabert.com

Chiffre d'affaires 145 839 600 euros au 31/03/2018
Résultat net 19 883 800 euros au 31/03/2018

Montabert[1], a été rachetée en par un groupe minier Américain Joy Global. En 2017, Joy Global a été racheté par Komatsu et devient Komatsu Mining Corps. Montabert, filiale de 2007 à 2015 du groupe Doosan, est une entreprise française spécialisée dans la fabrication de machines pour l'extraction ou la construction fondée en 1921. Elle fait partie des trois leaders du marché mondial dans ce domaine[2] et premier fabricant français indépendant de matériels de travaux publics[3].

Historique[modifier | modifier le code]

Fondée en 1921 par Joannès Montabert[4], Montabert conçoit et fabrique les outils pour travaux publics[5].

En 1994, l'entreprise est rachetée par Ingersoll Rand[6].

L'entreprise devient filiale du conglomérat coréen Doosan en 2008[7].

En 2015, Montabert est racheté par Joy Global, elle-même rachetée par Komatsu en 2017.

Les produits de l’entreprise sont utilisés pour le perçage de plusieurs tunnels dont le tunnel routier du Fréjus[8] ou le tunnel de la Croix-Rousse à Lyon[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « MONTABERT à SAINT PRIEST (69800), bilan gratuit 2018, sur SOCIETE.COM (397482647) », sur www.societe.com (consulté le 4 avril 2019)
  2. a et b Julia Beaumet, « Montabert investit 3,5 millions d’euros sur son site de Saint-Priest », sur leprogres.fr, (consulté le 14 mai 2014)
  3. J.-A. M., « Montabert recherche un partenaire international », sur lesechos.fr, (consulté le 14 mai 2014)
  4. « L'histoire de Montabert », sur montabert.com (consulté le 14 mai 2014)
  5. Vincent Charbonnier, « Montabert, la force du brise-roche », sur usinenouvelle.com, (consulté le 14 mai 2014)
  6. Marie-Annick Depagneux, « Montabert définitivement racheté par Ingersoll Rand », sur LesEchos.fr, (consulté en 3 aoüt 2014)
  7. Vincent Charbonnier, « Montabert investit 5 millions dans son outil de production à Saint-Priest », sur usinenouvelle.com, (consulté le 14 mai 2014)
  8. Tunnels et Espace Souterrain, , 144e éd. (ISSN 0399-0834, lire en ligne)

Lien externe[modifier | modifier le code]