Monique Jean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Monique Jean
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (58 ans)
CaraquetVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Monique Jean est une compositrice canadienne de musique électroacoustique née le 17 avril 1960 à Caraquet, au Nouveau-Brunswick.

Monique Jean vit et travaille à Montréal. Elle a étudié la composition électroacoustique à l'université de Montréal, sous la supervision de Francis Dhomont.

En addition à ses compositions acousmatiques, ses travaux sont régulièrement associés à des vidéos et des films expérimentaux, à de la danse ou encore à des installations. Sa symphonie portuaire L'Appel des machines soufflantes, une commande de Radio-Canada, fut créée en mars 1998 au Port de Montréal. Au cours de l'année 1999, elle fut également invitée à l'occasion de la série de concerts Rien à voir organisée par Réseaux (Montréal).

Biographie[modifier | modifier le code]

Enregistrements[modifier | modifier le code]

Inventaire des Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 13'13 pour voix défigurées (1997)
  • L'Appel des machines soufflantes (1998), symphonie portuaire pour sirènes de bateaux, train et clocher d’église
  • Danse de l'enfant esseulée (1999)
  • Embrace (1994)
  • Figures du temps (1998-99)
  • Fils de chien (1996)
  • IF (1995)
  • [improvisation] (2005)
  • Lacrimous (1996)
  • low memory #1 (2000)
  • low memory #2 (2001), flûte basse, piccolo et bande 4 pistes
  • low memory #3 (2005), clarinettes basse en mi bémol, traitement et sons fixés
  • Point d'attaches ou les infidélités rotatives (2003), installation sonore
  • Ricochets (2000), saxophone ténor et traitement
  • Stabile (2003), quatuor de saxophones, traitement et bande

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]