Momentum (politique britannique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Momentum.

Momentum
Image illustrative de l’article Momentum (politique britannique)
Logotype officiel.
Présentation
Chef Jon Lansman
Fondation
Positionnement gauche[1]
Affiliation nationale Parti travailliste
Affiliation européenne aucune
Affiliation internationale aucune
Adhérents 40000[2]
Couleurs      Rouge
Site web peoplesmomentum.com

Momentum est un courant politique de gauche au Royaume-Uni. Il a été créé en 2015 par Jon Lansman, Adam Klug, Emma Rees and James Schneider un mois après la campagne victorieuse de Jeremy Corbyn pour l'élection à la direction du Parti travailliste[3]. On a décrit ce courant comme une initiative populaire pour soutenir la ligne politique de Corbyn et son action au sein du Parti travailliste[4].

En , Momentum a mis en place un formulaire d'adhésion payante dont les signataires avalisent les valeurs et les buts du parti travailliste[5]. Selon les nouvelles règles introduites en , les militants de Momentum doivent également devenir membre du parti travailliste[6]. En , il existe plus de 170 groupes locaux à travers tout le Royaume-Uni[7] et en , le nombre d'adhérents s'élève à 40 000[2].

Réactions[modifier | modifier le code]

L'éditorialiste Oliver Kamm a écrit dans le Times en  : « Comme les trotskystes de Militant tendency il y a une dizaine d'années, Momentum est une organisation entriste qui fait figure de parasite sur son hôte, le Parti travailliste. Mais cette fois, l'extrême gauche est parvenue à prendre en main les structures du parti et à rendre la vie dure aux députés travaillistes[8]. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sarah Pickard et Judith Bessand, Young People regenerating politics in times of crises, Palgrave Macmillan, , 410 p. (ISBN 978-3319582498, lire en ligne), p. 131
  2. a et b (en) Ashley Cowburn, « Momentum: Corbyn-backing organisation now has 40,000 paying members, overtaking Green Party », sur The Independent,
  3. (en) Jon Stone, « Jeremy Corbyn's leadership campaign sets up new local activist network called 'Momentum' », sur The Independent,
  4. (en) Stephen Busch, « Labour MPs are worried about Momentum. Should they be? », sur New Statesman,
  5. (en) « Momentum to block supporters of rival parties from membership », sur labourlist.org,
  6. (en) Aschley Cowburn, « Momentum pushes activists to join Labour party to retain membership under new constitution », sur The Independent,
  7. (en) Aschley Cowburn, « Momentum: What happens to the Jeremy Corbyn-backing organisation after the general election? », sur The Independent,
  8. (en) Oliver Kamm, « The real Labour party must refuse to work with Corbyn », sur The Times,  : « Like the Militant tendency Trotskyists of a generation ago Momentum is an entrist organisation that’s parasitic on the Labour host. This time, though, the far left has managed to gain control of the party structures and is intent on making life tough for Labour MPs »