Mohammed Ben Brahim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mohammed Ben Brahim
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom dans la langue maternelle
محمد بن إبراهيم الفاسيVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Mohammed Ben Brahim, de son nom complet El Houari Mohammed Ben Brahim Assarraj (1897–1955), est un poète marocain. Plus connu sous le nom du poète de Marrakech. Il a écrit des poésies pour le roi Mohammed V et pour son opposant Le Glaoui[1].

Ben Brahim se fait arrêter le et emprisonné pendant trois mois.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Omar Mounir, Le Poète de Marrakech (=Shair Al-Hamra), Editions La Porte, Rabat, 2001. (ISBN 9981-889-26-1)
  • Ben Brahim, Mohammed (1949). “Ilayka Ya Ni Ma Sadiq”(To you my dear friend). Tetuan, Morocco: Hassania Publishing Company
  • Ahmed Cherkaoui-Ikbal, Le poète de Marrakech sous les tamis (1958)
  • Abdelkrim Ghallab, L'Univers du Poète de Marrakech (1982)
  • Ahmed al Khoulassa, Le Poète de Marrakech dans l'histoire de la littérature contemporaine (1987)

Références[modifier | modifier le code]

  1. Écrivains marocains du Protectorat à 1965, p. 27-29 "Mohammed Ibn Ibrahim"

Liens externes[modifier | modifier le code]