Mohamed Mazouni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mohamed Mazouni est un auteur, compositeur et interprète algérien né à Blida le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Mohamed Mazouni a inscrit dans son parcours artistique une carrière de plus de cinquante ans, d'où sa participation à la lutte de Libération nationale. Parmi ses meilleures chansons engagées, ayant marqué le succès durant ce mouvement nationaliste, et aux côtés de feu Abderrahmane Aziz dont le répertoire restera gravé dans l'histoire du peuple algérien de génération en génération[non neutre]. Ce poème chanté ayant pour titre Rebtouh Fel Mechnak (Ils l'ont attaché à la guillotine). En 1962, Mohamed Mazouni chante l'indépendance en prônant la poésie populaire à travers El-Guesba (la flûte). En 1968, il se lança dans la chanson sociale, dans l'esprit de l'orientation et à l'ère de l'émigration des Algériens. Pour ne pas faillir à sa mission nationale, il émigre de 1973 à 1982, et réintègre son pays « les mains vides » mais avec un cœur rempli d'amour pour l'Algérie[non neutre].

Répertoire[modifier | modifier le code]

Depuis son retour au pays natal, Mohamed Mazouni, n'a jamais cessé d'écrire et de composer des chansons engagées, sociales, morales, pour enfants, fêtes, complétant ainsi un répertoire artistique embaumé d'une senteur et d'une empreinte pour l'amour de l'Algérie.

  • Aiche Brassi
  • Yfaredj Rabi
  • Un Deux Trois
  • Mitterand
  • el Khomeini
  • Dallas
  • Saddam
  • La carte de résidence
  • La Joliette
  • Oulid staifia

Références[modifier | modifier le code]